Les études au Canada : les équivalences de diplômes

Credit Photo : Flickr Samuel Auguste

23 Mai 2016

Les études au Canada : les équivalences de diplômes

Faire ses études au Canada est une expérience particulièrement enrichissante. Le Canada est un pays où la modernité et la nature se côtoient avec brio et où il est possible de parler anglais et français. D'ailleurs, chaque année, pas moins de 16 000 étudiants français partent étudier au Canada. Quelles sont les grandes différences avec la France ? Quelles sont les équivalences entre les diplômes français et canadiens ? Voici plus d'informations.

Le système scolaire canadien

Le système scolaire canadien est proche de notre système français. Les jeunes ont pour obligation d'être scolarisés entre 5 ans et 16 ans. La scolarité canadienne débute par le niveau élémentaire qui correspond à la maternelle et au début du primaire. Vient ensuite le niveau secondaire qui regroupe la seconde partie du primaire et le collège. Enfin, le niveau postsecondaire inclut le lycée et les études supérieures. L'organisation de la scolarité peut être différente selon les régions. Il en est de même pour les langues.

Les études supérieures canadiennes et leurs équivalences

Tout comme les études supérieures françaises, les études canadiennes sont ponctuées de diplômes de différents niveaux. Parmi eux, il y a :

- Le Diplôme d'Études Techniques est un diplôme proche de nos BTS et de nos DUT. Ils ne sont pas proposés dans les universités, mais dans les collèges communautaires. Ils forment à un métier en 3 ans et permettent aux jeunes d'entrer dans la vie active.

- Le Bachelor est un diplôme universitaire qui se prépare en 3 ans ou en 4 ans. C'est l'équivalent de notre licence. Il est à noter que selon les régions canadiennes, le Bachelor peut être appelé Baccalauréat. La confusion est facile !

- Le Master est le diplôme qui complète le Bachelor. Il se fait en 1 an ou en 2 ans et peut être théorique ou professionnel. Au Québec, le Master est appelé Maitrise.

Pour entrer à l'université, les lycéens canadiens vivant au Québec doivent obtenir un Diplôme d'Études Collégiales. La formation est proposée dans les collèges communautaires.


Nous vous recommandons les documents suivants :
Lettre de demande d'échange pour des études à l'étranger
Lettre de motivation type pour entrer dans une université étrangère (Canada et Québec)


Étudier au Québec

Chaque année, 16 000 étudiants français s'envolent pour le Canada dans le but de poursuivre leurs études. Près de 12 000 d'entre eux choisiront le Québec comme destination. La région francophone a longtemps eu des partenariats privilégiés avec la France facilitant les échanges universitaires. Les étudiants choisissent entre les universités québécoises francophones ou anglophones, ces dernières sont minoritaires.

Il est à noter que depuis 2015, les échanges universitaires sont plus couteux pour les Français. Avant, nous pouvions bénéficier des tarifs appliqués aux Québécois, mais depuis 2015, nous bénéficions des tarifs appliqués aux Canadiens non Québécois. Ces derniers sont 3 fois plus chers ! Il faut compter entre 4 500 € et 5 000 € par an pour étudier au Canada. Bien que cela représente un investissement, les tarifs restent avantageux par rapport à ceux appliqués pour les non Canadiens qui dépassent les 10 000 € par an.

La validation de l'année

Comme pour tout échange, l'année universitaire passée au Canada sera validée par les universités en fonction des notes obtenues et du nombre de crédits validés. Selon l'année choisie pour l'échange, l'étudiant pourra même obtenir un double diplôme !


Les articles suivants peuvent vous intéresser :
Étudiants, vous êtes attirés par l'étranger ? Pensez au VIE !
10 bonnes raisons pour aller étudier à l'étranger
Les jeunes diplômés et l'expatriation : travailler au Canada, aux États-Unis, en Suisse et en Australie