Étudiants, vous êtes attirés par l'étranger ? Pensez au VIE !

Credit Photo : Ayurvessence

28 Octobre 2015

Étudiants, vous êtes attirés par l'étranger ? Pensez au VIE !

Le quoi ? Le VIE ; ces trois lettres sont les initiales de Volontariat International en Entreprise. Ce dispositif introduit en 2000 est similaire à un contrat de travail passé entre une entreprise qui aurait besoin d'un travailleur posté à l'étranger, vous-même le volontaire et Business France (autrefois UBIFrance avant sa fusion avec l'Afii en début d'année). C'est ce dernier organisme qui s'occupe du côté administratif et qui sert d'intermédiaire entre l'entreprise et vous.

Quels sont les types de missions ?

Les missions peuvent varier entre 6 et 24 mois avec possibilité de les renouveler une fois, mais elles ne peuvent excéder 1 an. Elles peuvent concerner tous les domaines, les plus demandées ont été enregistrées en contrôle de gestion, en finance, en commerce international, en comptabilité, en mécanique, en chimie, en génie civil, en informatique et en télécommunication.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de ce statut ?

Pour pouvoir en bénéficier, vous devez remplir les conditions suivantes :

- Vous devez avoir plus de 18 ans et moins de 28 ans lors de l'inscription.

- Vous devez être de nationalité française ou être ressortissant des États membres de l'EEE.

- Vous devez être en règle en ce qui concerne le service national de votre pays.

- Votre casier judiciaire doit être vierge et vous devez disposer de vos droits civiques.

- Vous devrez passer une visite médicale (le médecin doit être agréé par l'Agence régionale de santé) lorsque votre candidature aura été acceptée.

D'autres conditions sont à respecter en fonction du pays de destination, l'obtention de visas, la possession d'un certain degré de diplôme par exemple.

Serez-vous payé ?

Dans le cadre d'un VIE, l'on ne parle pas d'un salaire, mais d'une indemnité forfaitaire d'entretien qui dépend du pays de votre destination. Elle peut varier entre 1 200 à 3 200 euros mensuels. Cette indemnité est exempte d'impôts.

Quels sont les avantages ?

Pour les étudiants et jeunes diplômés, le VIE permet d'intégrer le marché international et d'y obtenir un premier emploi.
Vous aurez l'opportunité de développer une carrière internationale, les responsabilités proposées à l'étranger sont souvent plus importantes que celles données en France.
Le VIE est sans conteste un avantage sur votre CV.
Vous disposerez d'une couverture santé internationale.
L'entreprise prend en charge les frais liés à votre trajet et votre déménagement.
Pour les entreprises, le VIE permet de s'implanter ou de se développer à l'étranger pour un coût attractif.

Comment trouver une mission ?

Le site Civiweb et Pôle Emploi disposent d'un espace Offres que tout candidat peut consulter. Vous pouvez également envoyer vos candidatures directement aux entreprises qui vous intéressent ou vous adresser à Business France. Renseignez-vous auprès de vos enseignants et de votre école.

Quelques chiffres sur le VIE

Selon les chiffres du site Civiweb, 8 048 volontaires ont travaillé pour 1 770 entreprises en 2014. 44 % des VIE partent en Europe, 19 % en Asie, 13 % en Amérique du Nord, 12 % en Afrique, 5,5 % en Amérique latine et 3 % au Proche et au Moyen-Orient.
D'après Pôle Emploi, 70 % des volontaires ont la possibilité de rester travailler dans l'entreprise à la fin de leur contrat.


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

10 bonnes raisons pour aller étudier à l'étranger
Les jeunes diplômés et l'expatriation : travailler au Canada, aux États-Unis, en Suisse et en Australie
Les études au Canada : les équivalences de diplômes
Les avantages et les inconvénients en Erasmus