Le changement de filière universitaire ou au lycée, mode d'emploi

Credit Photo : Stocksnap Cynthia del Rio

12 Octobre 2016

Le changement de filière universitaire ou au lycée, mode d'emploi

Vous n'êtes pas le seul (ou la seule) à vous tromper de filière universitaire. Et dites-vous qu'il vaut mieux tard que jamais... En effet, il vaut mieux se rendre compte que l'on n'est pas dans la bonne voie quand on vient de commencer les études supérieures plutôt que de regretter cinq ans d'études et se retrouver à travailler dans un secteur d'activité qui ne vous correspond pas du tout. Même chose pour le lycée, plus vite vous prenez les choses en main, mieux vous vous porterez !

Vous êtes inscrit.e à la faculté
Vous êtes entré.e dans une école de commerce ou d'ingénieur
Vous êtes dans le médical
Vous êtes encore au lycée

Comment peut-on se réorienter alors qu'on a déjà mis les pieds dans une université ou école supérieure ?

a. Réfléchissez bien. Avant de faire quoi que ce soit, prenez le temps de réfléchir calmement à ce que vous souhaitez. Demandez-vous ce qui n'a pas marché lors de ces premiers mois passés dans le supérieur et si vous ne seriez pas mieux ailleurs...

b. Prenez rendez-vous avec des services compétents : le SCUIO (le Service commun universitaire d'information et d'orientation) présent dans presque toutes les universités.

Il existe plusieurs types de réorientation en fonction de la filière choisie :

Vous êtes inscrit.e à la faculté

C'est le cas tous les ans d'environ 50 % des étudiants qui avouent avoir mal choisi. Si vous êtes de ceux qui disent que la fac n'est pas pour vous, pensez plutôt à un BTS ou un DUT ou encore optez pour une école spécialisée (audiovisuel, esthétique, cinéma, etc.). Si, en revanche la fac vous plaît mais pas la filière, passez voir la Scolarité qui vous en dira plus sur un éventuel changement de filière.

Vous êtes entré.e dans une école de commerce ou d'ingénieur

Ici, la réorientation est moins simple. Si vous voulez vraiment changer de cap, il va certainement falloir « perdre » une année avant de tout recommencer dans une filière qui vous correspond plus. Si c'est l'école qui ne vous plaît pas, il suffit d'en trouver une nouvelle prête à vous accepter en deuxième année.

Vous êtes dans le médical

Vous êtes nombreux à encaisser un échec après une première année en études de la santé (PACES) mais vous êtes également nombreux à choisir la voie du redoublement. Mais si cela ne vous tente pas ou ne suffit pas, vous pouvez toujours vous réorienter en prenant une formation dans le paramédical (kinésithérapie, ostéopathie, etc.) ou faire votre entrée dans un DUT pour faire des études de biologie, physique, etc. Aussi, vous pouvez envisager d'entrer directement en deuxième année de licence dans une université.

Vous êtes encore au lycée

Ne vous inquiétez pas, il existe aussi des solutions pour vous.
Pour ce faire, il faut tout d'abord parler avec vos professeurs et prendre rendez-vous avec le conseiller d'orientation. L'aval de toute l'équipe pédagogique est indispensable pour passer d'une filière à une autre, d'un bac général à un bac technologique. La demande doit être faite par écrit auprès du chef d'établissement.


Les articles suivants peuvent vous intéresser :

Comment rédiger un projet professionnel ?
10 bonnes raisons pour aller étudier à l'étranger
Zoom sur l'apprentissage en France
L'alternance, ça vous tente ? Zoom sur ses avantages et ses inconvénients