Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

L'analyse économique à propos de la notion de marché

Résumé de la fiche

On se soumet au marché, on subit sa sanction, tout en espérant un jour le conquérir. On rêve alors de remporter le marché ou de la partager avec d'autres. Le « Marché commun » est une expression souvent employée pour désigner la communauté économique constituée par un nombre toujours croissant de pays européens. En prenant un majuscule, le marché semble ici perdre un peu de son mystère, porter moins fort les attributs de la liberté, du dynamisme et de l'efficacité (...)

...

Sommaire de la fiche

A. Les attributs traditionnels du marchéB. Les lois du marchéC. Le marché stylisé de WalrasD. Marchés et institutionsE. Economies de marchéF. Les défaillances du marché

Extraits de la fiche

[...] Parfois ces tentatives sont couronnées de succès. Aujourd’hui, tant les praticiens que les théoriciens ne savent pas exactement quels comportements individuels peuvent assurer que la loi de l’offre et de la demande se vérifie au niveau de l’économie dans son ensemble ou au contraire qu’elle connaisse des exceptions. La loi du marché la plus populaire est ainsi l’une des moins fondées pour les économistes. La loi des débouchés est une des lois les plus étranges parmi celles que l’on associe au marché. [...]


[...] Le premier met en confrontation les pêcheurs et les mareyeurs, le second les fleuristes et leurs client(e)s. Dans ces deux cas, la réunion des échangistes en un lieu commun importante, pour que les acheteurs puissent inspecter les produits, comparer ou proposer les prix, ou encore que les vendeurs puissent faire valoir la qualité de leur marchandise ou pratiquer des rabais en fin de journée. De nombreux marchés n’ont cependant pas cette forme. La plupart des bourses de valeur n’ont plus de corbeille autour de laquelle se réunissaient, il y a quelques années encore, les intermédiaires pour conclure leurs transactions. [...]


[...] C’est une des raisons essentielles pour lesquelles les économistes sont très nombreux à penser que le marché est une bonne façon de mettre en contact des agents souhaitant procéder à une redistribution de leurs ressources. Marchés et institutions Le marché aux fleurs de Nice ou les marchés financiers ne fonctionnent pas exactement comme le marché walrasien mais ils ont avec lui certaines traits communs : unité de temps, de lieu, mise en présence permanente d’échangistes D’autres marchés ne présentent pas ces caractéristiques. [...]


[...] Les "démonstrations" de la "loi de Say" Plus il y a de biens produits, plus ces biens peuvent ouvrir une demande pour d'autres biens. Inversement, une nouvelle demande sans production préalable n'offre en réalité aucune perspective d'échange, donc aucun débouché nouveau ; elle ne peut pas stimuler la production et dans ces conditions, la croissance passe par la stimulation de la production et non de la consommation. Une conséquence centrale de la "loi de Say" est que la récession ne provient pas d'un problème de demande ou de manque de monnaie. [...]


[...] Si le vendeur est aussi producteur, toute hausse de prix augmente le profit et l’incitation à produire. Si l’acheteur est aussi consommateur, l’accroissement du prix conduit à acheter moins pour une même somme d’argent et incite à acheter d’autres sortes de biens dont les prix sont restés stables. Selon la loi de l’offre et de la demande, chaque fois que l’offre d’un bien est supérieure à sa demande, il suffit ainsi de baisser le prix d’une proportion adéquate pour rétablir l’égalité. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement