Docs-en-stock.com

Plus d'infos sur l'auteur

Etudiant
Niveau
Expert
Etude suivie
mathématiques
Ecole, université
ENPC

Plus d'infos sur le doc

Économie générale

Crises économiques : causes et remèdes (cas de la Suède 92-93)

Date de publication
Langue
français
Format
Word
Type
fiche
Nombre de pages
5 pages
Niveau
expert
Téléchargé
5 fois
Validé par
le comité Docs-en-stock.com
4 5
5 réactions
4
réagissez !

Crises économiques : causes et remèdes (cas de la Suède 92-93)

  1. Contexte de la crise économique 1991 - 1992
  2. Le secteur financier
  3. Déclenchements - Crise réelle
  4. Le redressement et la gestion de la crise
Résumé de la fiche

La Suède est entrée dans le XXIe siècle après une décennie marquée par le chômage de masse, la crise des finances publiques et les réductions des dépenses sociales. Ce document expose quelques causes de cette crise et à quels niveaux elle est intervenue (secteur financier, social). Il traite aussi de la réussite de la Suède à surmonter les difficultés de cette crise.

[...] Les contreparties étrangères, sentant l’affaiblissement des banques suédoises, ont réduit ou retiré les crédits. Ceci a forcé les banques à exiger le remboursement prématuré des clients ou la conversion en prêt en devise domestique. Ceci a mené, alternativement, à la diminution accrue de prêt ; à courte échéance, les emprunteurs ne pouvaient pas avancer les sommes d’argent (en couronne) qui étaient nécessaire pour rembourser les prêts de devise étrangère, et que la dépréciation de la couronne avait rendus beaucoup plus chers. [...]


[...] Une crise grave altère directement la confiance. sommes Il appartenait à la Suède de la regagner. Pour ceci, Il fau jouer cartes sur table. L'ampleur des pertes et l'importance des mauvais prêts ont dû être indiquées dans leur intégralité et l'évaluation a dû être prudente. Si on cache les pertes au début ou si on est trop optimiste dans les évaluations, on risque de devoir s’appuyer encore sur la communauté internationale ou sur les contribuables. Ceci pourrait compromettre la confiance et la légitimité. [...]


[...] Ces faiblesses ont rendu la Suède fortement dépendante de la confiance en son économie. Le secteur financier Il y avait également des faiblesses fondamentales dans les systèmes financiers. Les systèmes financiers ne s'étaient pas adaptés au changement d'un environnement protégé à une situation déréglementée et beaucoup plus concurrentielle. Dans les années antérieures, les banques avaient eu peu d'incitation pour développer une expertise du crédit, impliquant des évaluations complètes des emprunteurs, de la crédibilité des projets et du collatéral. (Une similitude importante entre la Suède et certains pays asiatiques était la confiance surdimensionnée en le collatéral et les autres garanties, plutôt que dans la viabilité du projet pour lequel le prêt a été attribué). [...]


[...] Mais il a fallu un bon moment pour que la confiance en l’économie suédoise revienne (au moins deux ans). Il est intéressant de souligner ce denier point car le rétablissement de la croissance avait recommencé dès l’été 1993. L'explication se situe principalement dans la situation fiscale, pour laquelle et les problèmes relatifs au secteur financier avaient une contribution essentielle en augmentant le déficit budgétaire de du PIB. De plus, la couronne a été dépréciée pendant longtemps par le remboursement des prêts étrangers. [...]


[...] Contrairement au pays asiatiques, les banques avaient accumulé de bonnes réserves. Le coût pour le gouvernement pour sauver le système bancaire s'est élevé seulement à environ 4 pourcent du PIB. D’autre part, la Suède s'est appliquée des règles restrictives à l'intervention de la banque centrale dans les autres banques. Seulement l'appui de liquidité a été fourni, entre autres sous forme de dépôts de devise étrangère pour contenir la sortie d’argent et réduire le risque de défaut des crédits. Ceci n'a impliqué la Riksbank dans aucun risque parce que la garantie d'état pour les remboursements s’est également appliquée aux banques en tant que prêteurs. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

La concentration financière internationale et les crises boursières (2011)

 Administration, économie & politique   |  Économie générale   |  Mémoire   |  03/05/2011   |  fr   |   .doc   |   84 pages

«Introduction :............................................................................1. 1ere partie : mondialisation, globalisation et concentration........2. Chapitre préliminaire : Historique :..............................................3. 3) De la révolution industrielle a la première...»

«Dans un monde marqué par une interdépendance croissante des économies nationales et une prépondérance grandissante du capital financier, il parait tout à fait intéressant de faire la lumière sur les tentas et les aboutissants d'une telle tendance. Cerner l'ordre économique mondial de notre...»

Le huis clos des violences intrafamiliales

 Sciences humaines & sociales   |  Sociologie   |  Mémoire   |  26/09/2011   |  fr   |   .pdf   |   129 pages

«~ LE HUIS CLOS DES VIOLENCES INTRAFAMILIALES INTRODUCTION ~. 1- Socle théorique. 2- Contextualisation et problématisation. CHAPITRE I - LES VIOLENCES INTRAFAMILIALES, UNE NECESSAIRE CONCILIATION ENTRE INVESTIGATION ANTHROPOLOGIQUE, METHODES DE RECHERCHE ET TERRAIN.. A - Les violences...»

«Cette recherche est le fruit d'une longue investigation sociologique visant à démontrer les difficultés que rencontrent les professionnels s'engageant autour de la problématique des violences domestiques, dites intrafamiliales. Nous nous concentrons davantage sur le traitement normatifs policiers...»

Plus vendu(s) en économie générale

Les externalités

 Administration, économie & politique   |  Économie générale   |  Fiche   |  07/02/2007   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«Les externalités remettent en cause l'efficacité de marchés concurrentiels comme mode optimal d'allocation des ressources. Les externalités perturbent le fonctionnement normal du marché, les prix ne prenant pas en compte l'effet de toutes les activités sur l'utilité des agents. Les externalités...»

«Des externalités existent lorsque l'activité d'un ou de plusieurs agents a une influence sur le bien-être d'autres agents, sans que cela donne lieu à des échanges ou à des transactions permettant de dédommager ces effets externes. On parle d'externalités positives lorsque de tels effets sont...»

Gestion des stocks et analyse ABC

 Administration, économie & politique   |  Économie générale   |  Fiche   |  04/01/2011   |  fr   |   .doc   |   5 pages

«Partie première. Contre quels types d'aléas le stock de sécurité est-il destiné à protéger ?. Est-t-il bon de consommer (ne serait-ce que partiellement) le stock de sécurité ? Justifiez votre réponse. Le calcul du stock de sécurité doit-il être fait pour chacune des références articles ou peut-on...»

«Petite définition du stock de sécurité :quantité de stock qui est gardée en réserve afin d'assurer un niveau de service à la clientèle prédéterminé. Ce stock sert à pallier aux variations de la demande (client), de l'offre (rupture de stock du fournisseur) ou des délais (livraison interne ou...»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement