Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

"Les sciences cognitives en éducation", chapitre 1 : Sociologie des activités cognitives en éducation, de René La Borderie, Nicolas Sembel, Jacques Paty

Résumé du commentaire de texte

Poser une limite entre sociologie et études des activités cognitives du sujet n’est pas une tâche facile. Il faut considérer que la sociologie s’intéresse « à la rencontre entre l’individu et la société ».

Sociologie de l’action et des déterminations
La sociologie se détermine premièrement comme l’étude et l’analyse des déterminations sociales qui peuvent expliquer des comportements, des actions individuelles (Durkheim et son étude du suicide par exemple).
À l’opposé de cette sociologie déterministe s’est élaborée une sociologie dite actionniste qui montre que « l’action individuelle ou collective échappe aux déterminations sociales ». Pour nos auteurs, l’avenir de la sociologie se joue dans le dépassement de l’opposition action/détermination.

La microsociologie renvoie par exemple aux travaux d’Erwin Goffman sur les rites d’interactions, elle s’intéresse aux actions individuelles, la macrosociologie, mieux connue s’intéresse aux phénomènes sociaux, à la société. Concrètement, la distinction entre macrosociologie et microsociologie est difficilement perceptible.

...

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement