Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Maupassant, "Une vie", Chapitre X, Extrait : commentaire

Résumé du commentaire de texte

Dans le chapitre X, qui se situe dans la dernière partie du roman, le comte de Fourville vient d'apprendre de l'abbé Tolbiac, un prêtre fanatique, que sa femme Gilberte le trompait avec Julien, le mari de Jeanne. Le comte furieux part à leur recherche.
La relation de cette traque et de ce double meurtre est rendue originale par l'utilisation constante des analogies.
Nous verrons que l'auteur narre avec vivacité le déroulement de ce crime passionnel, puis nous analyserons cette pulsion qui anime le comte et le portrait dramatique de son attitude animale.

I - La relation dynamique d'un crime passionnel :

A. Le cadre du crime : L'action se situe « un jour de mai », mais « par un grand coup de vent ». Dans ce roman, les situations dramatiques semblent aller avec un climat maussade et violent : « Les grains, qui se succédaient. » Cela est favorable à l'action du comte, ce que confirme la question oratoire au discours direct : « - Que pouvait-on craindre par cette tempête? » Comme le lieu est isolé, « cabane solitaire », il peut agir an toute tranquillité. Seul le « mendiant » est témoin de la scène, décrite au passé, mais il n'a vu que la roulotte « passer sur sa tête ». ()

...

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement