Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Les manifestations du Cosmos dans "Roméo et Juliette" de William Shakespeare

Résumé de la fiche

Dans la mesure où il retranscrit les passions humaines, le théâtre est considéré en lui-même, comme cosmique. Amour, trahisons, caractères humains se mêlent dans cette représentation miniature de la vie, ce qui permet de qualifier le théâtre de cosmos à lui seul. Mais ce ne sont pas là les seules justifications de la présence du Cosmos dans Roméo et Juliette. ()

...

Sommaire de la fiche

IntroductionI) Les astres, spectateurs et stratèges de la destinée des amantsII) La désorganisation de la Cité, miroir vicié de l'organisation harmonieuse du CosmosIII) Roméo et Juliette, centre de gravité des Citoyens comme le Soleil l'est pour les planètesConclusion

Extraits de la fiche

[...] La présence des astres et leur inexplicable capacité à décider du destin de tout un chacun rappellent quant à elles les pièces de théâtre du moyen âge appelées mystères, et dans lesquels étais mis en scène des sujets religieux. S’agit il de la part de Shakespeare une tentative de faire passer par l’intermédiaire du dénouement tragique un message moral, comme en comportaient souvent ces mystères? De plus, Shakespeare pose la question de la prédestination, et nous interroge sur un sujet existentiel : peut-on ou non contourner notre destinée ou sommes nous au contraire les esclaves du bon vouloir des astres? [...]


[...] L’alternance du jour et de la nuit est exprimée par des images. Lorsque le ( ) Le joyeux matin/ avance à petit pas. il succède au manteau de la nuit qui dérobe Roméo aux yeux du monde. A la fin de la pièce, après la mort des deux amants, le prince va jusqu’à doter les éléments naturels d’états d’âme : «Soleil endeuillé ne montre pas son front.», qui peuvent être interprétés, soit comme la répercussion du deuil de la cité sur les astres, soit comme les regrets des astres, qui auraient étés eux-mêmes obligés de faire s’accomplir la destinée des deux amants sans pour autant en être d’accord. [...]


[...] Au regard de cette organisation sociétale, Roméo et Juliette apparaissent donc les deux seuls capables d’abnégation, et s’opposent ainsi au reste des personnages. Non seulement ils constituent un tout à eux seuls, mais ils représentent également le noyau autour duquel les groupuscules définis par la société gravitent, car ils sont le seul point d’attache des deux familles. Notamment en raison de leurs interactions avec de nombreux personnages de couches sociales variées, les deux amants constituent le point de rencontre des groupuscules précédemment définis et qui s’apparente donc de fait, à la planète centrale autour de laquelle gravitent des planètes satellites. [...]


[...] Mais ce ne sont pas là les seules justifications de la présence du Cosmos dans Roméo et Juliette. Dans la société contemporaine de Shakespeare et jusqu’au XVIe siècle, on considère que l’organisation du monde est conforme à celle qui fut formulée par Ptolémée, qui la conçoit comme un univers fini prenant pour centre la Terre, le cercle symbolisant la finitude parfaite. Le Cosmos, en plus d’être circulaire, est donc vu comme un ordre établi eu sein duquel l’homme est un élément du constitué du microcosme et du macrocosme. [...]


[...] Par exemple, l’Apothicaire est socialement et géographiquement exclut (exclusion que l’on retrouve, au niveau structurel, dans son arrivée tardive au sein de l’intrigue.). D’une extrême pauvreté, il soulage Roméo en lui procurant ce qu’il lui réclame, mais s’empoisonne l’âme par la transgression des lois, qu’il ne peut cependant pas s’offrir de respecter tant il est pauvre. Les nobles, eux, dérogent à leurs devoirs alors même que leur statut leur permettrait de s’y plier. Ils s’éloignent de Dieu, et s’abîment dans un vide existentiel en pratiquant le divertissement au sens pascalien du terme. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement