Docs-en-stock.com

Plus d'infos sur l'auteur

étudiant
Niveau
Grand public
Ecole, université
Victor Hugo

Plus d'infos sur le doc

Littérature

Oraison funèbre de Madame Henriette d’Angleterre - Bossuet: “Considérez, Messieurs” jusqu’à “si littérales”

Date de publication
Date de mise à jour
2012-03-27
Langue
français
Format
pdf
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
3 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
2 fois
Validé par
le comité Docs-en-stock.com
4 4
4 réactions
4
réagissez !

Oraison funèbre de Madame Henriette d’Angleterre - Bossuet: “Considérez, Messieurs” jusqu’à “si littérales”

I. Une oraison funèbre exceptionnelle
A. Le talent d'orateur de Bossuet
B. Un poème en prose

II. Le sermon et sa portée
A. La fatalité de la mort, l'inconstance (thèmes baroques ?)
B. Une leçon de morale universelle
Résumé du commentaire de texte

C’est en 1670 que Bossuet, célèbre évêque, délivre cette oraison funèbre en l’honneur d’Henriette d’Angleterre, morte subitement à l’âge de vingt-six ans, seulement dix mois après sa mère. Bossuet renouvelle ce genre littéraire, qui remonte à la plus haute Antiquité, en réagissant contre sa dérive en véritable panégyrique mensonger. Ainsi, il innove le discours funéraire en y introduisant l’histoire, et donc le récit de la vie et de la mort du défunt, ainsi qu’un sermon où ce dernier sert d’exemple illustre.

[...] L’emploi d’un style très imagé et le recours à de tristes comparaisons sont également remarquables : “Madame cependant a passé du matin au soir ainsi que l’herbe des champs”. Cette métaphore est digne d’un véritable poème : coeurs enchantés de l’amour de monde”. Les modifications de rythme donnent également à ce discours une allure d’authentique poème. Le style rythmé et rapide du premier paragraphe semble traduire la volonté de fuir la mort : “Partout on entend des cris, partout on voit la douleur”. [...]


[...] Commentaire Oraison funèbre de Madame, Henriette d’Angleterre “Considérez, Messieurs” jusqu’à littérales” Bossuet Introduction : C’est en 1670 que Bossuet, célèbre évêque délivre cette oraison funèbre en l’honneur d’Henriette d’Angleterre, morte subitement à l’âge de vingt six ans, seulement dix mois après sa mère. Bossuet renouvelle ce genre littéraire, qui remonte à la plus haute Antiquité, en réagissant contre sa dérive en véritable panégyrique mensonger. Ainsi il innove le discours funéraire en y introduisant l’histoire, et donc le récit de la vie et de la mort du défunt, ainsi qu’un sermon où ce dernier sert d’exemple illustre. [...]


[...] Egalement, en grand orateur, l’évêque s’adresse directement à son auditoire : “Considérez Messieurs”, de nous ne se sentit frappé à ce coup” par un procédé qui vise à mieux l’impliquer dans sa peine. Mais c’est dans cette célèbre anaphore que l’éloquence de Bossuet est la plus explicite, la plus dramatique : “Madame se meurt, Madame est morte La beauté de ce passage est exprimée par deux cris successifs qui ne sont séparés par aucun développement, et par la succession presque instantanée de ces deux nouvelles. [...]

Plus vendu(s) en littérature

Les mouvements littéraires

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  03/07/2008   |  fr   |   .pdf   |   8 pages

«Une fiche sur les mouvements littéraires très complète.»

Louis Aragon, "Radio Moscou" : commentaire

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  20/07/2009   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«IntroductionI) Une musique patriotiqueII) Chanson de geste moderneIII) Matière sonore du poèmeConclusion.»

«Louis Aragon, écrivain, poète, romancier et journaliste français du XXe siècle.
Il a été un des créateurs du surréalisme (mouvement artistique qui se propose d'exprimer par l'art le fonctionnement réel de la pensée).
Il...»

Mieux noté(s) en littérature

"L'Etranger" - Albert Camus: quelles sont les raisons du malaise vécu par le lecteur ?

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  23/01/2012   |  fr   |   .odt   |   2 pages

«I. Une écriture désincarnée. A/ La découverte d'une intériorité. B/ Une rupture avec les codes traditionnels du roman. C/ Le degré 0 de la conscience. II. ... pour un héros désincarné. A/ L'indifférence totale de Meursault. B/ Une logique déconcertante. C/ La lucidité comme nouvelle valeur.»

«Première personne et temps de l'écriture ⁃ l'écriture tend vers le journal intime : omniprésence du «je» + focalisation interne (narrateur = perso) + absence des informations type du roman (situation, personnages) ⁃ marqueurs temporels : «hier», «aujourd'hui», « demain »...»

Analyse du "Petit chaperon rouge" - Charles Perrault

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  23/01/2012   |  fr   |   .odt   |   2 pages

«I. Un conte de fées ?. 1) La place limité de la merveille. 2) Un conte cruel. II. Un apologue. 1) Un décor significatif. 2) La moralité. III. Le petit Chaperon Rouge : une victime consentante. 1) L'éveil de la curiosité sexuelle. 2) Le désir inconscient.»

«⁃ Les contes de ma Mère l' Oye, publié en 1697, est composé de 3 contes en vers (Peau d'âne) et de 8 contes en prose (le chat beauté) ⁃ le conte était à cet époque destiné à être lu dans les salons mondains → Charles Perrault avait un rôle important à la cour (il organisait la...»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement