Docs-en-stock.com

Plus d'infos sur l'auteur

étudiante
Niveau
Grand public
Etude suivie
biologie
Ecole, université
L'Escaut

Plus d'infos sur le doc

Littérature

Montesquieu - "Lettres persanes", lettre XXIV

Date de publication
Date de mise à jour
2015-04-13
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
8 fois
Validé par
le comité Docs-en-stock.com
4 5
5 réactions
4
réagissez !

Montesquieu - "Lettres persanes", lettre XXIV

  1. Question : Quel est le genre ? Quel est l'intérêt d'un tel choix ?
  2. Première partie du commentaire : le regard du narrateur étranger sur la vie parisienne
    1. Les embarras de Paris
    2. La ségrégation sociale et la vanité des comportements
  3. Deuxième partie du commentaire : une critique de la monarchie absolue
    1. Les allusions ironiques
    2. Manipulation du roi et prescience de la Révolution
Résumé du commentaire de texte

L’énoncé présenté ici est la lettre, qu’un dénommé « Rica », de passage à Paris, adresse à Ibben (non cité), son correspondant oriental. Les dates qui figurent à la fin du récit de Rica : « le 4 de la lune de Rebiab, 2, 1712 », et dans le paratexte : « Lettres persanes, 1721 », soulignent la présence d’un double système d’énonciation : la lettre rédigée en 1712 appartient au roman épistolaire que Montesquieu publia en 1721. Il s’agit d’une lettre fictive.
"Les Lettres persanes" est un recueil de lettres échangées entre deux personnes : Usbek et Rica, venus découvrir l’Europe, et leurs correspondants d’Ispahan ou de Smyrne. Dans la lettre XXIV, Rica adresse à son lointain ami Ibben les réflexions que lui inspire son premier contact avec la monarchie française telle qu’elle lui apparaît à la fin du règne de Louis XIV. Comment Montesquieu fait-il pour éviter la censure tout en critiquant ouvertement et ironiquement la monarchie absolue française ?

[...] (Problématique) Comment Montesquieu fait-il pour éviter la censure tout en critiquant ouvertement et ironiquement la monarchie absolue française ? D’abord, nous nous intéresserons au regard du narrateur étranger sur la vie parisienne, puis cela nous amènera à réfléchir sur la critique de la monarchie absolue Le regard du narrateur étranger sur la vie parisienne Nous allons tout d’abord nous intéresser au regard du narrateur étranger sur la vie parisienne en démontrant les embarras de Paris puis après cela, la ségrégation sociale et la vanité des comportements. [...]


[...] Ce magicien s'appelle le pape : tantôt il lui fait croire que trois ne sont qu'un ; que le pain qu'on mange n'est pas du pain, ou que le vin qu'on boit n'est pas du vin, et mille autres choses de cette espèce De Paris, le 4 de la lune de Rebiab Question : quel est le genre ? quel est l’intérêt d’un tel choix ? (analysez la situation d’énonciation) Rédigez un commentaire littéraire à partir du parcours de lecture suivant : Le regard du narrateur étranger sur la vie parisienne Une critique de la monarchie absolue PLAN DETAILLE du commentaire : 1. Le regard du narrateur étranger sur la vie parisienne Les embarras de Paris La ségrégation sociale et la vanité des comportements 2. [...]


[...] Rica s’étonne également, avec une ironie qui révèle les véritables intentions de Montesquieu, de la bizarrerie des mœurs et des coutumes européennes l.22 à 23. Il y a aussi un manque de courtoisie, de la brutalité ou de l’inconséquence des passants qui se bousculent : un homme qui vient où le premier m’avait pris l.18 à l.20. Montesquieu nous explique la naïveté populaire qui permet au roi de s’enrichir, de la vanité de ses sujets l.27, ou de leur soumission. En recourant à l’expression familière il n’a qu’à l.33, l.34, l l’auteur souligne la facilité avec laquelle le souverain parvient à duper ses sujets. [...]


[...] Sous le masque faussement naïf de Rica, Montesquieu déprécie l’image du souverain. Mieux encore, il laisse imaginer à son lecteur, sur le ton enjoué d’une fiction, le bel embarras l.9, que pourrait occasionner le peuple de France descendre dans la rue l.8. A n'en point douter, l’étonnement feint de Rica est l’expression d’une mise en garde, le message qu’un être lucide adresse aux aveugles qui côtoient Conclusion On discerne donc, dans ce texte, l’utilisation à des fins de critiques politiques et religieuses, du regard étranger. [...]


[...] Le roi de France est le plus puissant prince de l'Europe. Il n'a point de mines d'or comme le roi d'Espagne son voisin ; mais il a plus de richesses que lui, parce qu'il les tire de la vanité de ses sujets, plus inépuisable que les mines. On lui a vu entreprendre ou soutenir de grandes guerres, n'ayant d'autres fonds que des titres d'honneur à vendre ; et, par un prodige de l'orgueil humain, ses troupes se trouvaient payées, ses places munies, et ses flottes équipées. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Montesquieu, Lettres persanes, Lettre 24

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  20/09/2006   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«Conclusion.»

«Commentaire composé de la lettre 24 des "Lettres persanes" écrites par Montesquieu. Il s'agit ici d'une satire qui vise le gouvernement français et la religion catholique qui passe par un procédé détourné. Document idéal dans le cadre des révisions du baccalauréat de français.»

Montesquieu, Les lettres Persanes, lettre XXX

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  08/07/2007   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«Conclusion.»

«Commentaire composé de la lettre XXX des lettres Persanes de Montesquieu. Dans cette lettre, Montesquieu dresse une satire du caractère superficiel des comportements parisiens. Montesquieu raille la badauderie des Parisiens, à travers Rica, qui raconte à Ibben comment il est devenu objet de...»

Plus vendu(s) en littérature

Les mouvements littéraires

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  03/07/2008   |  fr   |   .pdf   |   8 pages

«Une fiche sur les mouvements littéraires très complète.»

Louis Aragon, "Radio Moscou" : commentaire

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  20/07/2009   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«IntroductionI) Une musique patriotiqueII) Chanson de geste moderneIII) Matière sonore du poèmeConclusion.»

«Louis Aragon, écrivain, poète, romancier et journaliste français du XXe siècle.
Il a été un des créateurs du surréalisme (mouvement artistique qui se propose d'exprimer par l'art le fonctionnement réel de la pensée).
Il...»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement