Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l'auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Montaigne, "Essais", II, "De la cruauté" : commentaire de texte

Résumé du commentaire de texte

- Ce texte porte sur le thème de la cruauté, conformément au titre du chapitre, comme en témoignent les répétitions du terme "cruauté" (trois occurrences dans le texte : l.9, l.10, l.30) et la forte présence du champ lexical de la cruauté : "tourmentent et persécutent" (l.2), "tourments" (l.12), "une mort plus âpre et insupportable" (l.21), "tourmenter de quelque horrible supplice" (l.23), "des tourments inusités" (l.28).

- Un texte avec les caractéristiques typiques du genre de l'essai (forgé par Montaigne) qui cherche à imposer une définition subjective de la cruauté :
. L'emploi de la première personne du singulier ("je ne les plains guère" l.1, "Quant à moi" l.10, "Je vis..." l.24), souvent dès le début de chaque paragraphe, revendique nettement la présence du locuteur et souligne la subjectivité du propos. Celle-ci est accentuée par l'emploi de verbes qui expriment les sentiments : plaindre (l.1), envier (l.1), offenser (l.2), sembler (l.10),... Enfin Montaigne convoque une expérience personnelle : "je ne les puis voir d'une vue ferme" (l.3), "avant que je l'eusse vu" (l.26). Même si Montaigne emploie ici le verbe "voir" plutôt au sens figuré de "constater" (à nouveau dans la proposition "et ne voit-on rien aux histoires anciennes, de plus extrême..." l.25), ce verbe suggère nettement la volonté de l'auteur d'appuyer l'argumentation sur la bonne foi de l'expérience personnelle, réalisable par tout un chacun : cette implication du locuteur confère une force argumentative au texte. Cette propension nettement argumentative du texte est d'ailleurs sensible à l'emploi de quelques termes relevant du champ de l'argumentation : "témoigner" (l.4) au sens de prouver, d'illustrer, "alléguer un témoignage" (l.8) au sens de fournir un exemple, "exemples" (l.9 et l.24), "persuader" (l.26). Montaigne évoque des "témoignages", "voit", constate et se "persuade" pour mieux persuader le lecteur (...)

...

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement