Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Arnolphe dans "L'Ecole des femmes" de Molière

Résumé de la fiche

En effet, Arnolphe voit les femmes de son époque comme des traitresses qui par leur intelligence réussissent à tromper leur mari. Cette pensée est illustrée par cette réplique : "mais cette femme habile est un mauvais présage".

Il accuse les femmes de se montrer ingrates envers leurs maris en les faisant "cocus" et en leur mentant sur leurs relations extraconjugales. Par ce passage, il évoque bien cette pensée de tromperie et de naïveté des époux ()

...

Sommaire de la fiche

IntroductionI) Un personnage odieuxA. Manque de confiance envers les femmesB. Formatage d'AgnèsII) Un homme vulnérableA. Un homme amoureuxB. Un acte bienveillantConclusion

Extraits de la fiche

[...] En effet, Arnolphe voit les femmes de son époque comme des traitresses qui par leur intelligence réussissent à tromper leur mari. Cette pensée est illustrée par cette réplique : mais cette femme habile est un mauvais présage Il accuse les femmes de se montrer ingrates envers leurs maris en les faisant cocus et en leur mentant sur leurs relations extraconjugales. Par ce passage, il évoque bien cette pensée de tromperie et de naïveté des époux : l’une de son galant, en adroite femelle, fait fausse confidence à son époux fidèle, qui dort en sureté sur un pareil appas Aussi montre-t-il son caractère inhumain à travers l’enseignement qu’il inflige à Agnès depuis son enfance et il ne se garde de raconter à un ami : C’est-à-dire ordonnant quels soins on emploierait pour la rendre idiote autant qu’il se pourrait Ainsi, Agnès devenue jeune fille est victime d’une ignorance extrême dont elle se rend compte : je ne juge pas bien que je suis bête ? [...]


[...] Et, dés le début de la pièce, on apprend que l’ignorance d’Agnès découle de sa crainte d’être fait cocu. Sa réplique à Chrysalde le montre : Epouser une sotte et pour n’être point sot Il prend également des précautions en la tenant enfermée pour qu’elle n’ait pas de relations avec le monde extérieur. Son amour pour Agnès, qu’il manifeste à quelques reprises, nous donne de la pitié pour lui. Grâce à cet amour, il s’attendrit un peu, et cela montre qu’il n’est pas insensible aux sentiments. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement