Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Madame de Sévigné, "Lettres de Mme de Sévigné", Lettre du 6 février 1671 : commentaire composé

Résumé de la fiche

Cette première lettre de Mme de Sévigné à sa fille après son départ invite à s'interroger sur la tournure que prend la lettre sous la plume d'une épistolière. Elle apparait d'abord comme un moyen d'expression des sentiments intimes à travers le thème de la souffrance d'une séparation mère-fille. Mais la lettre possède également des fonctions sociales et narratives indispensables. Cette lettre montre également la féminisation du genre, qui permet d'élever une épistolière inconnue au rang de femme écrivain ()

...

Sommaire de la fiche

IntroductionI) La lettre : moyen d'expression des sentimentsA. Omniprésence du "je"B. Une séparationC. Une souffranceII) Fonctions sociales et narratives de la lettreA. La lettre : un dialogueB. La lettre : fonction narrativeIII) La féminisation de la lettreA. Contexte de la lettre de Mme de SévignéB. La féminisation de la lettreConclusion

Extraits de la fiche

[...] Cette première réaction de repli et d'enfermement est une manière, pour Madame de Sévigné, de dissumuler la souffrance que lui cause le départ de sa “chère fille”. L'expression de cette douleur s'effectue de manière lyrique par le champ lexical de la souffrance, majoritaire dans cette lettre. Nous pouvons alors relever “douleur” “pleurant” “sangloter” (l.11), “touchée” (l.14) , (l.17) ou encore “souffris” (l.19). Madame de Sévigné insiste sur le caractère insoutenable de sa tristesse; l'entame de la lettre, où elle affirme ne pas pouvoir rendre compte de sa douleur, montre le caractère indicible des sentiments. [...]


[...] Mais que ce soit par les limites fixés par les Anciens ou par celles maintenues par les usages, la lettre reste une pratique encadrée. Toutefois, la naissance d'épistolières, éduquées par la culture des salons, va permettre de modifier ces frontières prédéfinies par les hommes. La féminisation de la lettre Et en effet, l'une des spécificités des Lettres de Madame de Sévigné est son auteur lui-même : une femme. A l'origine privée, la lettre du 6 février 1671 est une lettre féminine, d'une femme à une femme. [...]


[...] Madame de Sévigné est donc au courant que cette séparation va avoir lieu et qu'elle est inévitable. Aussi, la distance qui sépare les deux femmes est largement évoqué; elle écrit beau chercher ma chère fille, je ne la trouve plus, et tous les pas qu'elle fait l'éloignent de moi”. La distance est palpable et semble s'accroître sans cesse dans l'esprit de la locutrice. Mais encore, l'attention est portée sur une distance très concrète : . car pour moi, voilà ce que je sais, avec les douleurs de tous ceux que vous avez laissés ici”. [...]


[...] La relation affective entre les deux femmes, signalée par le terme appréciatif ainsi que leur lien de parenté sont clairement établis. Cette relation est fusionnelle mais évolue vite en obsession. Aussi, le départ de sa fille en Provence est au centre de toutes ses conversations : ne parla que de vous, de la raison que j'avais d'être touchée”. La locution adverbiale exprimant la restriction absolue, est le signe d'une exclusivité du sujet de la conversation de la marquise de Sévigné avec ses deux amis. De surcroît, il est question de régler l'affaire “Merlusine” (l.14), surnom donné à Madame de Marans. [...]


[...] Cette lettre, si vite arrivée, lui montre que Madame de Grignan a bien l'intention de lui écrire, et que même elle l'a fait tout de suite après avoir quitté sa mère. Alors, celle-ci qui redoutait le silence de sa fille, se rassure. A son tour d'écrire. A son tour de plaire à sa correspondante, et pour cela de la divertir, de lui raconter ce qui se passe à Paris et à la cour, que sa fille a quitté pour la provence. [...]

Autres docs sur : Madame de Sévigné, "Lettres de Mme de Sévigné", Lettre du 6 février 1671 : commentaire composé

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement