Docs-en-stock.com

Plus d'infos sur l'auteur

etudiant
Niveau
Grand public
Etude suivie
droit...
Ecole, université
Lycee...

Plus d'infos sur le doc

Littérature

Médée, Acte V scène 2, Corneille

Date de publication
Date de mise à jour
2012-12-08
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
2 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
1 fois
Validé par
le comité Docs-en-stock.com
5 2
2 réactions
5
réagissez !

Médée, Acte V scène 2, Corneille

I. La scène 2 de l'acte II 

II. Dans ce passage, le personnage éponyme Médée est décrit comme un personnage avec énormément de pensées

III. Médée semble être seule, elle contemple la solitude qu'elle rencontrera si ses enfants vont à Jason

IV. Cet extrait montre les sacrifices que Médée fait pour se venger de Jason 
Résumé du commentaire de texte

La scène 2 de l’acte II se trouve à la fin de la tragédie de Corneille et sa particularité est que le protagoniste Médée s’adresse à lui-même à travers un monologue délibératif. Tout d’abord on peut relever un champ lexical se rapportant à la famille : « femme », « frère », « père », « amant », « mère », « mes enfants ».
Ces mots permettent d’amplifier l’importance du rôle de la famille pour la décision du personnage. Le lecteur ressent l’hésitation du personnage dans son choix. Non seulement grâce à la nature du passage mais aussi à sa structure.
L’utilisation des procédés interrogatifs est très présente. Dès les premières lignes, on peut relever la présence des phrases interrogatives (ligne 1 et 4).

[...] Dans ce passage, l’auteur montre la solitude de Médée mais il montre aussi le sacrifice de soi. Cet extrait montre les sacrifices que Médée fait pour se venger contre Jason ; on peut repérer le champ lexical de l’amour familial, fruits de mon amour tendresses de mère sentiments de femme ceci montre que Médée a de l’amour maternel pour ses enfants mais elle le sacrifie. Le personnage éponyme sacrifie une partie de soi pour être capable de se venger contre Jason. [...]


[...] et Est-ce pour assouvir les fureurs de mon âme ? ces questions rhétoriques montrent le dialogue que Médée entretient avec elle-même. Médée est un personnage bipolaire, elle pense a une chose Ils viennent de sa part, et ne sont plus à moi et se contredit plus tard dans le passage je vous perds, mes enfants ; mais Jason vous perdra Elle hésite entre deux passions suspendues Elle hésite entre deux solutions possibles à son problème : soit de laisser les enfants a Jason et sa compagne, soit de les tuer pour que Jason soit malheureux pour le reste de sa vie. [...]


[...] Puis, cédant tout à coup la place de ma fureur [ ] De l’amour aussitôt je passe à la colère Dans ce passage, le personnage éponyme Médée est décrit comme un personnage avec énormément de pensées. On peut relever le champ lexical de la pensée à travers ce passage : consulte pensers irrésolus éperdue demeure et délibérons Ces mots révèlent l’idée que Médée est une mère rêveuse, qui pense à beaucoup de choses notamment ses enfants. Les questions rhétoriques, Est-ce assez ma vengeance, est-ce assez de deux morts ? [...]

Plus vendu(s) en littérature

Les mouvements littéraires

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  03/07/2008   |  fr   |   .pdf   |   8 pages

«Une fiche sur les mouvements littéraires très complète.»

Louis Aragon, "Radio Moscou" : commentaire

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  20/07/2009   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«IntroductionI) Une musique patriotiqueII) Chanson de geste moderneIII) Matière sonore du poèmeConclusion.»

«Louis Aragon, écrivain, poète, romancier et journaliste français du XXe siècle.
Il a été un des créateurs du surréalisme (mouvement artistique qui se propose d'exprimer par l'art le fonctionnement réel de la pensée).
Il...»

Mieux noté(s) en littérature

La Peste,Camus Le prêche de Paneloux

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  13/07/2011   |  fr   |   .doc   |   1 page

«I- La force persuasive du prêche. II- Interprétation du prêche. III- La position de Camus.»

«A) Les indice de distanciation l. 1 « période »= terme inapproprié car désigne le sermon= terme ironique qui marque la distance entre Paneloux et Camus l. 16 « subtilité qui fut très appréciée » ironique car le discours qui suit est tout sauf subtile l. 37 manque de respect « discrètement-...»

"L'Etranger" - Albert Camus: quelles sont les raisons du malaise vécu par le lecteur ?

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche de lecture   |  23/01/2012   |  fr   |   .odt   |   2 pages

«I. Une écriture désincarnée. A/ La découverte d'une intériorité. B/ Une rupture avec les codes traditionnels du roman. C/ Le degré 0 de la conscience. II. ... pour un héros désincarné. A/ L'indifférence totale de Meursault. B/ Une logique déconcertante. C/ La lucidité comme nouvelle valeur.»

«Première personne et temps de l'écriture ⁃ l'écriture tend vers le journal intime : omniprésence du «je» + focalisation interne (narrateur = perso) + absence des informations type du roman (situation, personnages) ⁃ marqueurs temporels : «hier», «aujourd'hui», « demain »...»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement