Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Charles Baudelaire, "Les Fleurs du Mal", "La Beauté" : analyse

Résumé de la fiche

La Beauté est éternelle

Elle résiste au temps, devenant irréelle, ce qui reprend la conception philosophique de Platon. Peu importe l'époque, l'idée de la beauté perdure, et les poètes tentent de l'approcher, quelle qu'en soit leur conception (comme le suggèrent les derniers vers). Elle semble d'ailleurs être immortelle, comme le laisse entendre son exclamation du premier vers : ô mortels ! ()

...

Sommaire de la fiche

IntroductionI) Une allégorie de la beautéA. Un système énonciatif personnifiantB. Les signes distinctifsC. Un absoluII) Un idéal à atteindre mais aussi une voie d'accès à l'IdéalA. La Beauté permet de mettre en valeur le travail du poèteB. Une Beauté fascinanteC. Un poème entre Romantisme et SymbolismeIII) Le travail du poèteA. La Beauté : but à atteindre de la poésieB. Un sonnet parfaitC. Un poème illusoireConclusionPoème étudiéJe suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre,Et mon sein, où chacun s'est meurtri tour à tour,Est fait pour inspirer au poète un amourÉternel et muet ainsi que la matière. Je trône dans l'azur comme un sphinx incompris ;J'unis un coeur de neige à la blancheur des cygnes ;Je hais le mouvement qui déplace les lignes,Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.Les poètes, devant mes grandes attitudes,Que j'ai l'air d'emprunter aux plus fiers monuments,Consumeront leurs jours en d'austères études ; Car j'ai, pour fasciner ces dociles amants,De purs miroirs qui font toutes choses plus belles :Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles !

Extraits de la fiche

[...] Baudelaire, Les Fleurs du Mal, La Beauté. ÉTUDE ANALYTIQUE Introduction Recueil poétique de Charles Baudelaire (1821-1867), Les Fleurs du Mal fut publié à Paris en 1857. Il donna lieu à un procès en août 1857 pour outrage à la morale religieuse ainsi qu’à la morale publique et aux bonnes mœurs Le poète fut condamné à 300 francs d’amende et à la suppression de six poèmes (qui seront publiés dans le Parnasse satyrique du 19ème siècle, à Bruxelles, en 1864, avant d’être repris avec d’autres pièces de circonstance dans Les Épaves). [...]


[...] Un sonnet parfait Le poème est construit sur un thème romanesque, celui de la beauté. Empruntant la forme du sonnet, on note bien deux quatrains et deux tercets et le thème qu’ils explorent s’interrompt à la rupture conventionnelle entre quatrains et tercets. Néanmoins, il est traité dans une tonalité typiquement baudelairienne et présente quelques particularités stylistiques : - le schéma rimique est classique sauf pour les vers 9 à 12. Mais les rimes sont embrassées sur les quatrains, avec alternance des féminines (la Beauté) et des masculines (le poète) - les alexandrins rendent bien le rythme majestueux et noble de la Beauté et du poète - profusion d’images très riches avec diversité des matières évoquées et des éléments convoqués. [...]


[...] - elle est inaltérable, résistant au temps : elle est éternelle et muette comme la matière (vers 4). Présentée comme une déesse qui trône (vers avec de grandes attitudes (vers elle est parée de toutes les grâces. Un absolu - la Beauté est éternelle Elle résiste au temps, devenant irréelle, ce qui reprend la conception philosophique de Platon. Peu importe l’époque, l’idée de la beauté perdure, et les poètes tentent de l’approcher, quelle qu’en soit leur conception (comme le suggèrent les derniers vers). [...]


[...] En effet, il considère la nature comme laide, par définition et la beauté comme artificielle. La première des six sections, intitulée Spleen et idéal, est de loin la plus fournie, ne comptant pas moins de quatre-vingt-cinq poèmes. Elle constitue une forme d’exposition : c’est le constat du monde réel tel que le perçoit le poète. Les textes, de manière interne ou dans les rapports instaurés avec les poèmes voisins, reflètent la dualité posée dans le titre. La Beauté fait partie de cette première section, et à travers la forme du sonnet, évoque la Beauté comme motif d’inspiration pour le poète, comme idéal de quête poétique. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement