Plus d'infos sur l'auteur

 
Niveau
Grand public
Etude suivie
droit...
Ecole, université
Université...

Plus d'infos sur le doc

Date de publication
29/11/2009
Langue
français
Format
Word
Type
commentaire de texte
Nombre de pages
4 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
10 fois
Validé par
le comité Docs-en-stock.com
2 réactions
4
réagissez !

L'Homme sauvage et l'Homme civilisé, Jean-Jacques Rousseau

  1. Un tableau idyllique de la vie sauvage
  2. La société contre l'état de nature
Résumé du commentaire de texte

Ce texte nous propose une réflexion sur l’homme. Plus précisément, en opposant l’homme de la nature à l’homme civilisé, Rousseau tente de montrer en quoi la vie en société a transformé le cœur de l’homme, ce qui pourra permettre de comprendre l’origine des maux dont souffre la société. Sont-ils dus à la nature de l’homme ou bien au développement des relations humaines ? Pour résoudre ce problème, Rousseau va commencer par décrire ce que pourrait être une vie sauvage, naturelle, étrangère à la société (l.1 à l.7). On y voit alors une attitude fort simple. L’homme sauvage serait un animal paisible, rapidement satisfait et non belliqueux. La nature semble donc nous avoir destinés à une vie simple et pacifique. Or le contraste et saisissant si nous observons la vie de l’homme civilisé. La suite du texte (l.7 à la fin) présente justement la vie en société avec ces maux : ceux-ci ne sont pas attribués à la nature humaine, parfaitement innocente, mais plutôt à la logique qui fonctionne au cours des relations sociales.
Ainsi le texte permet-il d’apprécier la valeur de l’apport de la civilisation, de juger en quoi celle-ci est responsable des problèmes qu’elle connait. Reste que l’on pourra se demander jusqu’à quel point le tableau brossé par Rousseau est juste et complet. La société, en effet, n’est-elle pas plutôt le remède apporté à une violence bien naturelle ? Et cette logique du désir tant condamné par l’auteur ne pourrait-elle pas être appréhendée positivement comme source d’épanouissement de l’homme au sein de la société ?

[...] Une telle vie sauvage ne doit donc rien à la culture, à l’artifice. C’est un état de nature, état présocial permettant de décrire ce qu’est l’homme naturellement. Or le tableau que dresse le philosophe de l’homme sauvage est un tableau simple traversé par deux peintures complémentaires : L’homme sauvage, quand il a dîné est en paix avec toute la nature, et l’ami de tous ses semblables (l.1-2). Ce qui caractérise en premier lieu l’homme de la nature c’est sa préoccupation de satisfaire ses besoins naturels (se nourrir) ; en second lieu la relation essentiellement pacifique qu’il entretient avec ses semblables ami de tous ses semblables Cette exigence vitale et donc naturelle de répondre aux impératifs de la survie est ce qui dans la philosophie de Rousseau renvoie à la notion d’ amour de soi Comme tous les animaux, l’homme cherche avant tout à pourvoir aux besoins qui l’assaillent. [...]


[...] Commentaire de texte: L'Homme sauvage et l'Homme civilisé, Jean-Jacques Rousseau Rousseau Dégager l’intérêt philosophique de ce texte à partir de son étude ordonnée : L’homme sauvage, quand il a dîné est en paix avec toute la nature, et l’ami de tous ses semblables. S’agit-il quelquefois de disputer son repas ? Il n’en vient jamais aux coups sans avoir auparavant comparé la difficulté de vaincre avec celle de trouver ailleurs sa subsistance et comme l’orgueil ne se mêle pas du combat, il se termine par quelques coups de poing. [...]


[...] Il ne faut pas prendre ici le mot ami au sens moral, au sens fort que nous lui donnons dans la société. Il s’agit simplement de dire que rien dans la nature humaine ne pousse l’homme à se battre ou à voir en l’autre un ennemi (tendance que Rousseau appelle dans d’autres textes le sentiment de pitié). Cela dit, Rousseau n’exclut pas qu’il faille quelquefois [ ] disputer son repas (l.2-3). Mais Rousseau insiste par ailleurs sur le caractère occasionnel de la dispute. [...]


[...] On pourrait se demander ici jusqu’à quel point ce tableau décrit par Rousseau n’est-il pas trop idyllique. Certes, les voyages qu’entreprendra l’anthropologue Lévi-Strauss au XXème siècle dans les peuplades primitives semblent confirmer le présupposé anthropologique de Rousseau. Même si les hommes dans ces peuplades sont civilisés (ils vivent dans une société), ils sont très proches de la nature et Lévi-Strauss a constaté que ces hommes sont pacifiques, répugnent la guerre et préfèrent la sérénité de leur existence à la violence de la guerre. [...]


[...] En vivant réunis, les hommes travaillent de concert. Il devient donc de plus en plus facile de satisfaire les besoins les plus simples, ce qui libère du temps pour penser à autre chose, à ce que l’on n’a pas, à ce qui pourrait améliorer le quotidien. Et comme on ne vit plus seul, on se regarde, on apprend à s’apprécier, on veut séduire et faire plaisir. D’où le désir de paraître, de se parer de choses superflues qui améliorent l’image que l’on donne à voir. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes de Jean-Jacques Rousseau

 Philosophie & littérature   |  Culture générale & philosophie   |  Fiche de lecture   |  23/09/2011   |  fr   |   .docx   |   12 pages

«INTRODUCTION 2. I. Le Discours de Rousseau : un homme à l'etat naturel bien meilleur que l'homme socialisé. A. Un homme naturellement bon et heureux. B. Une société qui corrompt l'homme et le rend malheureux. II. L'apport rousseauiste dans l'histoire des idées politiques. A. Le Discours, partie...»

«Jean-Jacques Rousseau est né à Genève d'une famille d'horloger en 1712, il fut orphelin de mère peu après sa naissance et fut abandonné par son père à l'âge de dix ans, cela le poussa à une vie errante qui le mena notamment en Savoie. C'est là qu'il apprit, lit beaucoup, emmagasina des...»

Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les Hommes - Jean-Jacques Rousseau,...

 Philosophie & littérature   |  Culture générale & philosophie   |  Discours   |  25/11/2013   |  fr   |   .pdf   |   2 pages

«I. Une civilisation primitive heureuse. A. L'éloge du bonheur d'une société primitive. B. Conditions du bonheur : autonomie et modération. C. Peinture originale d'une société pittoresque. II. L'instauration de la société : apport du malheur. A. La rapidité du changement. B. Apparition de la société...»

«Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes est une oeuvre écrite en 1755 par Jean Jacques Rousseau, en réponse à un sujet proposé par l'académie de Dijon. Le philosophe des Lumières s'étant interrogé autant sur les fondements de la société que sur la complexité du...»

Plus vendu(s) en philosophie politique

La Parole Manipulée, Philippe Breton, 1988

 Philosophie & littérature   |  Philosophie politique   |  Fiche de lecture   |  10/04/2013   |  fr   |   .doc   |   9 pages

«I. La parole et le convaincre. A. Les fonctions de la parole. B. Les technicisation de la Parole : un convaincre de moins en moins argumentatif. II. Les conséquences de la parole manipulée.. A. La démocratie n'est pas exempte de la manipulation. B. Les effets de la manipulation sur la société...»

«Philippe Breton est un professeur des Universités au Centre universitaire d'enseignement du journalisme (CUEF) à l'Université de Strasbourg. Il est Docteur d'Etat en Sciences de l'information et de la communication, et Docteur en Psychologie. En 1998, il publie La Parole manipulée qui lui vaut le...»

Fiche de révisions en histoire des idées politiques: platon, aristote, machiavel, Guillaume...

 Philosophie & littérature   |  Philosophie politique   |  Fiche   |  21/03/2008   |  fr   |   .doc   |   7 pages

«Platon (427-347 av.J-C). Aristote (384-322 av J-C). Les principaux sophistes. Guillaume d'Ockham (v.1290/1347). Nicolas Machiavel (1469-1527).»

«Platon (427-347 av.J-C Il est issu d'une famille aristocratique. Il fonde à Athènes (vers 387) l'Académie sur le modèle des cycles pythagoriciens. Cette école, lieu d'une opposition intellectuelle à la démocratie athénienne qui durera jusqu'au 6ème siècle après J-C, a pour but de former des...»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement