Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Voltaire, "Candide", Chapitre 3 : Candide à la guerre

Résumé du commentaire de texte

Etude du chapitre 3 de Candide où il est confronté à la guerre entre les abares et les bulgares. On va le voir perdre peu à peu ses illusions et perdre son optimisme, à savoir "la rage de soutenir que tout est bien, quand on est mal".

...

Sommaire du commentaire de texte

I) La guerre des soldats de plomb : une guerre héroïqueII) Découverte du chaos de la guerre : une guerre boucherieConclusion

Extraits du commentaire de texte

[...] ( Voltaire confronte Candide avec les préjugés de Pangloss à la réalité. ( Ses préjugés sont dénoncés. ( Il y a ici une fausse valeur de l’héroïsme guerrier. Ouverture : Voltaire n’a certes pas été le seul à dénoncer la guerre : - Victor Hugo avec L’enfant - Guillaume Apollinaire avec son calligramme : La Colombe poignardée et le jet d’eau - Paul Fort en 1917 avec L’Ecureuil - Jacques Prévert avec Familiale où l’on découvre Une absurdité familiale ou Une illusion familiale : - A : Dans la cellule familiale, il y a une non relation - B : Dans le quotidien, il y a une étrange routine. [...]


[...] ( Voltaire intervient et change de focalisation : externe. Il se moque de lui : - ayant peur - trembler - se cacha ( C’est tout à fait l’opposé de ce qu’on attend d’un soldat courageux. Voltaire se moque aussi de l’attitude de certains intellectuels, qui ne sont jamais présents sur les champs de bataille : - il tremble comme un philosophe De plus, il y a le célèbre oxymore qui résume toute son idée : - Ligne 9 : boucherie héroïque ( Elle contient : - L’héroïsme qui est la première partie du texte : l’illusion de la guerre, l’illusion guerrière. [...]


[...] Il y a la même réciprocité et la même cruauté. On allait se dire : Les malheureux Abares et Les cruels Bulgares mais après c’est le contraire. ( La guerre est universelle, elle englobe tous les humains et tout le monde est capable de faire des horreurs comme celles-là. V Conclusion : Voltaire nous a proposé une satire de la guerre avec de l’ironie en feignant au début d’être Candide. Il y a : - La guerre en philosophe : c’est une harmonie illusoire. [...]


[...] I Présentation : Il est intéressant de s’attarder sur la dénonciation de la guerre. Voltaire déploie une mosaïque de tous le malheurs. Candide est donc une encyclopédie du mal sur Terre. Voltaire va s’en prendre à ce fléau qu’est la guerre. Ce texte a un contexte d’actualité, au moment où Voltaire écrit : - L’Europe est en guerre : la guerre de Sept ans, en 1756. ( C’est la France opposée à l’Angleterre et à la Prusse ; elle est liée à la prise du Québec par les anglais en 1760. [...]


[...] Voltaire dénonce cela dans ces correspondances mais cela fait écho au texte que nous allons voir. La guerre est très souvent l’objet de texte polémique à valeur de dénonciation. Elle a toujours existé, la première étant la guerre du feu. Et tout au long de notre histoire de France elle s’est perpétuée. Les guerres ont lieu pour des raisons : - Territoriale - Economique - Idéologique - Politique. Le problème est que ce fléau a des conséquences : - L’homme construit, la guerre détruit. - Elle sépare, elle blesse, elle tue. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement