Docs-en-stock.com

Plus d'infos sur l'auteur

Niveau
Avancé

Plus d'infos sur le doc

Philosophie

La Dot - Maupassant

Date de publication
Langue
français
Format
.rtf
Type
fiche
Nombre de pages
6 pages
Niveau
avancé
Téléchargé
4 fois
Validé par
le comité Docs-en-stock.com
4 4
4 réactions
4
réagissez !

La Dot - Maupassant

Résumé de la fiche

Document: La Dot de Maupassant, questionnaire corrigé à l'intention d'élèves de collège sur l'?uvre de Maupassant

Extrait:
1. Pour quelle raison, à votre avis, Lebrument épouse-t-il Jeanne Cordier ?
2. Comment Simon séduit-il sa femme ?

Plan:
I_ Un beau couple ?
II_ Un mariage qui tourne mal.
III_ Une satire de la société

[...] L’amour est un sentiment, or ses intérêts sont avant tout sensoriels. L’amour se confond pour elle avec le plaisir des sens. Ainsi, au grand jeu de la course à l’intérêt personnel, Jeanne est simplement la perdante, mais rien n’interdit qu’elle ait un jour sa revanche : un homme de perdu, dix de retrouvés (l. 183-184), le dicton que trouve le conducteur pour la rasséréner pourrait bien être la philosophie amoureuse du temps. d. Dans la société mise en scène, dominée par des intérêts matérialistes, l’amour n’est plus un sentiment romantique capable de donner sens à la vie. [...]


[...] 168-169), Il y a beau temps qu’il est passé (l. Où ça ? (l. 175), v’là longtemps qu’il n’y a plus personne (l. 177-178), Allons, la p’tite, assez causé, un homme de perdu, dix de retrouvés. Décanillez (l. 183-184),« C’est égal, il vous a bien lâché (l. 192). Le registre de langue est familier (prononciation de certains mots déformée, phrases incomplètes, vocabulaire simple, familier, interjections, syntaxe orale). Son utilisation répond à une intention réaliste : le conducteur parle un langage qui correspond à sa condition d’ouvrier Des préoccupations matérielles a. [...]


[...] Cela produit aussi un effet de réel. On y croit davantage Terminus. a. Elle est tout d’abord terrifiée et ne comprend pas la situation. Puis elle se met à pleurer lorsqu’elle saisit que son mari n’est plus là et qu’elle est seule, sans argent. Elle ne cesse de s’interroger et pense qu’il y a une méprise. Elle croit encore que son mari s’est perdu et ne soupçonne en aucun cas un acte vil. b. Le premier qui veut l’avertir d’un possible abandon est le conducteur de l’omnibus. [...]


[...] 145),les pieds du commissionnaire exhal[ent] le parfum de ses courses (l. 146-147). Ce repérage peut être complété par deux références antérieures : un gros monsieur qui sentait la pipe et une vieille femme qui sentait le chien à 114). Tous les personnages dégagent une odeur à la fois désagréable et caractéristique de leur profession. L’emploi du mot parfum (l. 147), appliqué aux pieds du commissionnaire, est évidemment ironique. Les personnages sont appréhendés à travers des détails purement corporels et dégradants. [...]


[...] Il l’a séduit pour l’amadouer. Les champs lexicaux du corps et de la sensualité sont très présents. 3.a. On est un pronom indéfini. b. Ce pronom représente les gens qui connaissent les mariés de près ou de loin, les connaissances et les habitants de Boutigny. Ce pronom insiste sur le caractère uniforme et unanime de la réaction. c. Ils forment un beau couple discret. On admire leur modestie et leur discrétion. Il semble qu’ils soient faits l’un pour l’autre. Ils représentent un couple conforme à ce qu’attendent les gens. [...]


[...] La douleur de jeanne paraît quelque peu amplifiée. III_ Une satire de la société 1. Une galerie de portraits sociaux a. La liste des voyageurs est dressée à partir du regard de Jeanne, emploi du point de vue interne. Tout d’abord, au moment où elle monte dans la voiture, il y a un gros monsieur (l. 112), une vieille femme (l. 113), un garçon épicier, une ouvrière, un sergent d’infanterie, un monsieur à lunettes d’or [ deux dames à l’air important et grincheux [ deux bonnes sœurs, une fille en cheveux et un croque-mort à 122). [...]


[...] a Comment Jeanne réagit-elle à la disparition de son époux ? b. Quels personnages révèlent à Jeanne son malheur ? c. Quel sentiment inspire le personnage de Jeanne ? Pourquoi ? d. Comment peut-on interpréter la chute de la nouvelle (245 à 255) ? III_ Une satire de la société 1. Une galerie de portraits sociaux a. Dressez la liste des voyageurs de l’omnibus. Relevez les termes qui désignent l’ensemble des voyageurs (112 à 152). Quelle vision est donnée ici ? b. [...]


[...] L’argent a une place importante dans ce récit. On ne parle pas de la future mariée comme d’une femme au départ mais comme d’un objet de convoitise A première vue, on pourrait dire que ce couple semble harmonieux car les époux sont jeunes et beaux. Cependant la situation sociale diffère : il a besoin d’argent, elle en possède. De plus, lui semble calculateur alors que Jeanne est naïve et croit en l’amour. La relation qui se dessine est donc très déséquilibrée car elle met face à face un être calculateur et égocentrique et une femme démunie et croyant en l’amour absolue et sans failles. [...]

Ces documents peuvent vous intéresser

La figure du lecteur dans les récits brefs de Guy de Maupassant

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Commentaire de texte   |  19/06/2012   |  fr   |   .doc   |   7 pages

«L'image du lecteur idéal selon Maupassant. Analyse des procédés utilisés par l'auteur afin d'impliquer le lecteur dans l'élaboration du sens du récit.»

«Aujourd'hui, les analyses critiques consacrées à Guy de Maupassant mettent l'accent sur l'étude du narrateur et laissent dans l'ombre le narrataire. Cette orientation de la recherche a été déterminée par un choix méthodologique : on a privilégié l'instance de production de l'oeuvre et négligé le...»

Maupassant, "Bel-Ami": l'art de la narration sert-il les intentions profondes de...

 Philosophie & littérature   |  Littérature   |  Fiche   |  12/02/2009   |  fr   |   .doc   |   3 pages

«IntroductionI) Un personnage ancré dans un milieuA. Plusieurs genresB. Progression du personnageC. Société décadenteII) Les pensées profondes de MaupassantA. Critique de la sociétéB. Critique de la religionC. Pessimisme voire nihi...»

«Bel-ami ne rentre pas dans un courant littéraire précis, mais il répond aux caractéristiques de plusieurs genres. En effet, on remarque que l'histoire découle de faits réels puisque Maupassant, ayant côtoyé le milieu du journalisme, a...»

Plus vendu(s) en philosophie

Culture générale Lexique de Grands Thèmes

 Philosophie & littérature   |  Culture générale & philosophie   |  Fiche   |  13/06/2008   |  fr   |   .doc   |   73 pages

«Culture générale Lexique de Grands Thèmes 120 pages»

Fiches de révision - Culture Générale

 Philosophie & littérature   |  Culture générale & philosophie   |  Fiche   |  25/04/2011   |  fr   |   .doc   |   176 pages

«1- L'éducation / L'école. I- Définitions et problématique de l'éducation. II- Historique de l'éducation. A- De l'Antiquité à la Révolution. B- L'école de la IIIème république inspirée des idées de Condorcet. C- La massification de l'enseignement : 80% d'une classe d'âge au niveau bac mais pas...»

«Cours de culture générale pour les étudiants préparant les concours des grandes écoles ou les concours administratifs de catégorie A»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement