Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l'auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Laclos, "Les Liaisons dangereuses" : le dénouement du roman

Extraits du commentaire de texte

[...] De plus, les personnages négatifs ne sont pas punis de façon exemplaire. L'amour de Valmont pour la Présidente, qui transparaît dans certaines lettres, sa mort au cours d'un duel, qui s'apparente à un suicide d'amour, rachètent le personnage. Quant à Mme de Merteuil, on peut hésiter entre deux interprétations : la première voit en Mme de Merteuil la seule rescapée du désastre : bien que borgne et désargentée, elle peut encore survivre, et même recommencer à vivre, selon ses " principes " libertins (cf. [...]


[...] Le mal est dans la société, la vérité est du côté de la nature et du sentiment. Les libertins sont punis par les armes de l'honnêteté qu'ils ont détournée et bravée. Le silence de la marquise est la pire et la plus claire des éliminations dans une société où la lettre est le véhicule de l'honnêteté. Cette ?uvre révèle pour la première fois la toute-puissance de la sensualité et la force invincible de cet instinct qui peut devenir un redoutable moyen d'exercer sur autrui sa force et son emprise. [...]


[...] " (Lettre CLXXIII, de Mme de Volanges à Mme de Rosemonde). Si le dénouement était parfaitement moral, les personnages positifs triompheraient, au détriment des personnages négatifs. Or Mme de Tourvel, la plus positive des figures féminines de l'?uvre, meurt d'avoir trop aimé ; Cécile, qui est loin d'être entièrement positive, du fait de sa sottise, sort du couvent au début de l'?uvre pour le réintégrer à la fin. Danceny, qui n'a pas résisté au charme vénéneux de Mme de Merteuil part pour Malte, désillusionné. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement