Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Corneille, "Le Cid", Acte II Scène 2 (commentaire)

Résumé de la fiche

Le passage étudié ici correspond à celui de la scène 2 de l'acte II à partir de « Sais-tu qui je suis » jusqu'à la fin.

Rodrigue cherche le comte afin de venger de l'affront fait à son père, au déshonneur dont a pu être victime don Diègue. Après avoir trouvé le comte, Rodrigue semble ne pas perdre une seule seconde et décide d'engager le duel immédiatement. Le comte retarde l'échéance en refusant le duel pour motif de ce vers célèbre : « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ». Le comte tente alors de le renvoyer, mais la ténacité du jeune Rodrigue de sauver l'honneur de son père oblige le comte à accepter le duel.

Nous sommes donc ici face à une scène qui va déterminer la suite de l'oeuvre, l'enjeu y est important et tout dépendra de l'issu du duel ()

...

Sommaire de la fiche

IntroductionI) Le duel verbal comme compensation du duel physiqueII) Un comte orgueilleux contre un jeune hérosConclusion

Extraits de la fiche

[...] II) Un comte orgueilleux contre un jeune héros. Le comte, nous l’avons vu dans les scène précédentes où ils apparaissaient être très orgueilleux et du reste, c’est cette orgueil qui le perdra, cet orgueil déjà remarqué à la scène 1 du même acte où le comte défiait l’autorité du roi malgré les menaces de don Arias. Il semblerait que la scène ici mette un point final à l’orgueil démesuré de cet individu. Il est prétentieux, ostentatoire, pédant, il connaît sa réputation et d’emblée la fait savoir à Rodrigue qui est certes admiratif mais pas forcément impressionné pour tout laisser tomber : Sais-tu qui je suis ? [...]


[...] Il se croit invincible mais Rodrigue a l’audace de lui faire rappeler le contraire en lui disant : Ton bras invaincu, mais non pas invincible La fin du dialogue sera à la fois synonyme de la fin du duel mais aussi de la mort du comte ; Rodrigue passe ainsi sa réelle première épreuve de héros en tuant le père de Chimène. Conclusion : Cette scène est essentielle pour comprendre la suite de la pièce, la mort à frapper, la tragédie est bien présente. Cette scène va faire avancer l’intrigue et la rendre plus complexe dans la lecture. Cette scène a aussi permis de montrer de quoi était capable Rodrigue qui est bel et bien le héros qu’on attendait ; Rodrigue fait preuve d’une tel héroïsme que parce qu’il est de sang noble. [...]


[...] Rodrigue répond par une question très provocante As-tu peur de mourir ? Il répond à une question par une question ce qui est une forme d’impolitesse mais en plus sa question est très osée Son audace de s’arrête pourtant pas à là, il continue de provoquer le comte : Qui m’ose ôter l’honneur craint de m’ôter la vie le comte aurait-il peur de Rodrigue ? Le duel semble dès lors inévitable, la force des mots de Rodrigue oblige le comte à accepter le combat ; c’est aussi un duel de génération, en effet, don Gomès refuse le combat car Rodrigue est trop jeune. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement