Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l'auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

La conscience - présence, pensée et représentations

Extraits de la fiche

[...] Et si cette inférence est non perçue, c'est que nous avons une conscience naïve et pleine envers le monde. C'est le thème du mythe platonicien de la caverne : les prisonniers ne perçoivent que des ombres, mais tant qu'ils n'ont pas eu accès à la lumière, ils ne savent pas qu'ils ne perçoivent que des ombres. Cette question soulève bien évidemment la question du fondement de la connaissance et de sa validité. Si l'on n'a plus affaire qu'à des signes, alors nous pouvons nous entretenir des choses lorsqu'elles sont absentes. [...]


[...] L'homme n'est plus en coïncidence avec le réel. Et cette non-coïncidence est la condition de sa liberté : s'affirme ici le lien entre conscience et liberté. Dire que l'on se représente les choses, c'est dire qu'il y a un redoublement de la présence de ces choses dans la conscience. Car la Philososphie Terminale 7 Cours de philosophie Terminale - 8 ?1ère Série représentation est l'acte par lequel l'esprit se rend présent les objets extérieurs ou intérieurs. Ainsi, ce à quoi a affaire la conscience, ce n'est pas aux choses elles-mêmes, mais à leur représentation. [...]


[...] Philososphie Terminale 4 Cours de philosophie Terminale - 5 ?1ère Série Toutefois, il y a une plasticité de l'instinct (plastique c'est-à-dire flexible, malléable, c'est-à-dire susceptible de se déformer sous l'action d'une force extérieure et de conserver sa nouvelle forme lorsque la force a cessé d'agir). Ainsi, l'instinct, chez les animaux dits supérieurs est susceptible d'adaptation : Exemple : choix de l'emplacement d'un nid pour les oiseaux. Ex : Singe : modification de l'instinct par l'apprentissage. Echelle : Animal : Déterminé par l'instinct Disparition de l'instinct que rien ne remplace : grande plasticité de l'instinct Homme : conscience (liberté) nondétermination par l'instinct. La conscience se substitue à l'instinct. L'instinct immerge l'organisme vivant et son milieu naturel, sans aucune distance. [...]


[...] Quand je veux : j'ai conscience que je veux. Quand j'imagine . Ainsi, chaque acte, chaque sensation, volonté, désir se trouve redoublé dans et par la conscience. En ce sens, la conscience est redoublement du monde. En elle, se reflètent mes actes, mes sentiments et les événements du monde. A ce titre, elle se distingue de l'instinct - animal - : Définition : L'instinct consiste en un comportement automatique et inconscient caractérisés par un ensemble d'actions déterminées, héréditaires et spécifiques, ordonnées à la conservation de l'espèce* ou de l'individu* (nutrition, reproduction, protection La structure du comportement instinctif peut s'expliquer par le déclenchement, sous l'impulsion de stimuli externes, d'un mécanisme parfait. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement