Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l'auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Albert Cohen, "Le livre de ma mère", Chapitre 29 : commentaire

Résumé du commentaire de texte

Le chapitre 29 fait partie des derniers chapitres du Livre de ma mère, qui en compte 31. Le chapitre 26 a déjà annoncé la fin prochaine de l'oeuvre, avec la locution adverbiale qui ouvre la première phrase : « En somme... » et avec des formules qui renouent avec celles du premier chapitre à propos de la situation d'écriture de l'oeuvre. Le chapitre 27 confirme cette fin pro-chaine avec une première phrase explicite (« Voilà, j'ai fini ce livre et c'est dommage. »), mais comporte encore l'évocation de souvenirs. La dernière phrase du chapitre 27 (« Les fils ne sa-vent pas que leurs mères sont mortelles. ») fait une transition avec le chapitre 28, qui est une adresse directe à tous les fils afin qu'ils fassent montre de leur vivant de plus d'amour et de douceur envers leur mère. Ce chapitre exhibe une nouvelle fonction de l'écriture de l'oeuvre à la fois biographique (sur sa mère) et autobiographique (sur lui-même) que nous sommes en train de lire : l'histoire d'Albert Cohen doit servir de contre-exemple, de repoussoir pour le lecteur, lequel est en effet invité à se comporter avec sa propre mère de manière opposée à celle de Co-hen à l'égard de la sienne. De l'apostrophe aux fils dans le chapitre 28, Cohen glisse naturellement à l'apostrophe aux mères dans le chapitre 29 (...)

...

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement