Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Baudelaire, "Les Fleurs du Mal", "Chant d'automne", LVI : étude analytique

Résumé du commentaire de texte

Baudelaire s'est inspiré de plusieurs muses pour écrire certains des poèmes de son recueil : principalement Jeanne Duval (XXII à XXXIX), jeune actrice mulâtre, la belle Apollonie Sabatier (XL à XLVIII) et l'actrice Marie Daubrun (XLIX à LVIII). Absent de la première édition, ce LVIème poème de la deuxième édition (1861) est donc dédié à cette dernière.
Parmi les sources de l'inspiration poétique, les saisons occupent une place non négligeable. Et depuis toujours l'automne, avec son charme mélancolique, est celle qui semble exercer la plus grande influence sur la sensibilité des poètes. D'un point de vue formel, ce poème est composé de sept strophes, réparties en deux ensembles, le premier faisant référence à l'angoisse de la mort et au spleen tandis que le second aborde le réconfort apporté par la femme ()

...

Sommaire du commentaire de texte

IntroductionI) Le spleen baudelairien : quatre premières strophesA. La sensationB. L'émotionII) La fuite du temps réconfortée par la femmeA. La fuite du tempsB. La femme : trois dernières strophesConclusion

Extraits du commentaire de texte

[...] Baudelaire, Les Fleurs du Mal, Chant d’automne (LVI) ETUDE ANALYTIQUE Introduction Recueil poétique de Charles Baudelaire (1821-1867), Les Fleurs du Mal fut publié à Paris en 1857. Il donna lieu à un procès en août 1857 pour outrage à la morale religieuse ainsi qu’à la morale publique et aux bonnes mœurs Le poète fut condamné à 300 francs d’amende et à la suppression de six poèmes (qui seront publiés dans le Parnasse satyrique du 19ème siècle, à Bruxelles, en 1864, avant d’être repris avec d’autres pièces de circonstance dans Les Épaves). [...]


[...] En effet, il considère la nature comme laide, par définition et la beauté comme artificielle. Chant d’automne fait partie de la première des six sections, intitulée Spleen et Idéal, qui constitue une sorte de forme d’exposition au recueil Les Fleurs du Mal : c’est le constat du monde réel tel que le perçoit le poète. Baudelaire s’est inspiré de plusieurs muses pour écrire certains des poèmes de son recueil : principalement Jeanne Duval (XXII à XXXIX), jeune actrice mulâtre, la belle Apollonie Sabatier (XL à XLVIII) et l’actrice Marie Daubrun (XLIX à LVIII). [...]


[...] Mon esprit est pareil à la tour qui succombe Sous les coups du bélier infatigable et lourd. Il me semble, bercé par ce choc monotone, Qu'on cloue en grande hâte un cercueil quelque part Pour qui ? - C'était hier l'été ; voici l'automne ! Ce bruit mystérieux sonne comme un départ. II J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre, Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer, Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement