Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Extraits
  • Descriptif
  • À propos de l’auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Racine, "Britannicus", Acte II scène 2 (v. 373 à la fin) : commentaire

Résumé du commentaire de texte

- Dans l'acte I de Britannicus, pièce romaine de Racine publiée en 1669, on découvre l'inquiétude d'Agrippine, face à l'enlèvement, dans la nuit, de Junie par son fils Néron.

- Les personnages s'interrogent en vain sur la signification de cette arrestation.

- Citons Agrippine, aux vers 53 à 56 : « Ce même Néron que la vertu conduit, / Fait enlever Junie au milieu de la nuit, / Que veut-il ? Est-ce haine, est-ce amour qui l'inspire ? / Cherche-t-il seulement le plaisir de leur nuire ? ».

- C'est peut-être aussi une riposte de la part de Néron, puisqu'Agrippine a soutenu Britannicus et Junie contre son propre fils ()

...

Sommaire du commentaire de texte

IntroductionI) Le 1er mouvement constitue une évocation saisissante et surprenante de l'amour de Néron pour Junie (v. 373 à 402)II) Le 2ème révèle les inquiétudes et les doutes de Néron quant aux obstacles qui se dressent devant lui ; ses doutes sont balayés par le perfide Narcisse (v. 403 à 508)III) Dans le 3e mouvement, v. 509 à la fin, le machiavélisme de Néron et de Narcisse éclate avec une grande acuitéConclusion

Extraits du commentaire de texte

[...] De fait, c’est un traitre, qui feint d’être le complice et le soutien de Britannicus. Narcisse rassure l’empereur avec assistance : Non deux fois en tête du v 511. Il proclame sa fidélité, sa loyauté, son dévouement à Néron, en bon courtisan. Il est fier de tromper Britannicus, comme le suggèrent v 513 à 517. finalement, il tient le sort de Britannicus entre ses mains. Narcisse est d’autant plus repoussant qu’il trahit Britannicus, perçu comme un personnage innocent et pathétique dans la mesure où ses amours sont contrariées. [...]


[...] Néron décrit Junie comme une femme vertueuse, et donc innocente par excellence, ce qui renforce son caractère pathétique aux yeux du spectateur. Toute une série de termes, expressions laudatives st attribuées à Junie : fidèle à sa douleur elle se dérobait même à sa renommée la modeste Junie Le fragment cette vertu, si nouvelle à la cour élève Junie au rang d’exception : son attitude contraste de façon saisissante et insupportable pour Né avec celle de toutes les autres femmes, qui sont littéralement à ses pieds. Le substantif vertu est d’ailleurs mis en relief, sous l’accent. [...]


[...] Néron et Narcisse manipulent Britannicus comme s’il s’agissait d’une simple marionnette. Ils semblent ici aussi machiavéliques l’un que l’autre. Narcisse incarne très clairement la voix du mal, par opposition d’ailleurs à Burrhus. Le tragique est que c’est Narcisse qui va l’emporter Comme le dit Racine dans la préface, c’est bien une peste de Cour . Il assume ce rôle au mépris de la vérité historique, puisqu’en fait Narcisse a été contraint de se suicider par Agrippine au tout début du règne de Néron. [...]


[...] A lire ce vers, on a l’impression que la fatalité s’est abattue sur l’empereur et qu’il est tombé amoureux. L’adjectif est d’ailleurs mis en valeur à la césure. Néron parle de lui à la 3e personne : on peut peut-être voir dans ce procède la volonté de souligner cette nouvelle étonnante (oui, c’est bien Néron qui est amoureux), ou pour souligner l’importance de cet événement, qui risque d’avoir un retentissement politique puisque Néron est l’empereur. L’amour est perçu comme une faiblesse. [...]


[...] L’asyndète des 3 premiers vers suggère une intense activité et une gde audace lorsqu’il est seul. Mais le simple fait de la voir lui fait subitement perdre tous ses moyens. L’allitération en m du v 500 exprime sa plainte. Il avance 2 explications à sa paralysie devant Agrippine : attitude encore puérile de soumission la reconnaissance de Néron pour une femme qui a tant fait pour lui. Comme pour son amour envers Junie, les efforts de N pour s’affranchir de sa mère s’avèrent vains. [...]

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement