Docs-en-stock.com

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement

Catégories
Rechercher
Filtrez les résultats

500 résultat(s)

Lettre de motivation pour un poste de fleuriste

 Sciences humaines & sociales    |   Vie quotidienne   |   Lettre type    |    22/12/2016   |    fr   |    .doc   |   1 page  

«Suite à votre annonce publiée sous la référence sur le site de pôle Emploi, je vous envoie ma candidature pour le poste de fleuriste. Forte de mon expérience de quelques années dans diverses boutiques de fleuriste, je pense avoir les...»

Tout sur le métier de secrétaire de mairie

 Droit public & privé    |   Droit administratif   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .pdf   |   1 page  

«Le secrétaire de mairie réalise les démarches des affaires courantes dans la mairie, à l'instar des reconnaissances de paternité ou des déclarations de décès, dans le cadre de son emploi d'adjoint du maire. Ceci dit, l'importance des tâches qui lui...»

Tout sur le métier d'agent social

 Sciences humaines & sociales    |   Sociologie   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .pdf   |   1 page  

«Le métier d'agent social territorial correspond à un cadre d'emplois de catégorie C de la filière médico-sociale. Il compte les grades d'agent social de 2ème et de 1ère classe, ainsi que ceux d'agent social principal de 2ème et de 1ère classe...»

L'affectio societatis, à quoi ça sert ?

 Droit public & privé    |   Droit des affaires   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .doc   |   2 pages  

«C'est une condition non prévue par la loi, elle a été ajoutée par la jurisprudence. La Cour de cassation fait varier la définition de l'affection societatis en fonction du contexte dans lequel elle a recourt à cette notion. On considère...»

Présentation de la société en participation

 Droit public & privé    |   Droit des affaires   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .doc   |   3 pages  

«Il y a deux grands cas ou on créera plutôt une société en participation (SEP) : (1) Hypothèse du one shot : hypothèse dans laquelle l'objet social consiste en une seule opération : la société n'aura pas réellement une activité économique qui...»

La société créée de fait

 Droit public & privé    |   Droit des affaires   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .doc   |   2 pages  

«Elle se distingue de la société en participation (SEP) parce que les associés ont bien eu la volonté de créer une société, mais n'en ont pas eu la conscience. Et ce critère de distinction à une conséquence sur le régime de la société créée de fait :...»

L'obligation in solidum

 Droit public & privé    |   Droit des obligations   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .doc   |   1 page  

«Obligation à la totalité de la dette qui pèse sur plusieurs débiteurs tenus d'exécuter envers un créancier une prestation identique. Cette obligation n'est pas prévue par le Code civil, elle est prétorienne et sa nature juridique est problématique....»

La preuve du paiement

 Droit public & privé    |   Droit des obligations   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .doc   |   3 pages  

«Cette question est réglée par l'article 1315 du Code civil, qui précise qu'il appartient à celui qui se prétend créancier d'une obligation d'en apporter la preuve : donc le créancier doit prouver l'existence du paiement. Mais cet article prévoit...»

Les effets de la prescription

 Droit public & privé    |   Droit des obligations   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .doc   |   1 page  

«La prescription constitue un mode d'extinction d'un droit par écoulement du temps, et lorsque ce droit est un droit de créance : un mode d'extinction de l'obligation. Cet effet extinctif affecte-t-il juste l'action en justice du créancier ? Ou...»

La mise en oeuvre de l'action oblique

 Droit public & privé    |   Droit des obligations   |   Fiche    |    22/12/2016   |    fr   |    .doc   |   1 page  

«Par opposition au créancier qui exerce une action directe contre le débiteur de son propre débiteur, le créancier qui agit obliquement n'exerce pas un droit qui lui est propre, mais exerce les droits de son débiteur. Dérive de cela deux conséquences...»