Docs-en-stock.com
  • Résumé
  • Sommaire
  • Descriptif
  • À propos de l'auteur
  • Lecture
 

100% garanti

satisfait ou remboursé

Le développement d'une culture curiale et politique dans l'Occident médiéval

Résumé du cours

On constate le passage d'une monarchie féodale (lien de vassalité entre un roi et un cercle de vassaux laïques/ecclésiastiques) à une monarchie moderne (le roi règne sur un ensemble de sujet, donc il y a sujétion), permettant un élargissement du dialogue politique (évolution qui est aussi due à la fiscalité, voulue par les sujets). On remarque aussi le démembrement de la curia regis : la cour du roi désigne le roi, entouré de ses vassaux (pas de spécialistes, mais ils sont censés apporter aide et conseil au roi), qui est démembrée par la naissance d'organes.

Par exemple, en 1248, le parlement (organe judiciaire, tribunal royal) devient un organe spécialisé, avec des spécialistes de ce domaine. C'est le début de l'Etat moderne et de son histoire culturelle : l'Etat moderne est en cours de gestation. Pour pouvoir prétendre affirmer un redressement/restauration de la souveraineté, il doit argumenter, ce qui donne naissance à la science politique qui se nourrit d'arguments empruntés au droit et à la théologie. L'Etat doit aussi entrer en contact avec les sujets entretenir un dialogue : l'histoire culturelle fournit des instruments de propagande (par image, par texte).

...

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement