La prépa, ça vous tente ?

Credit Photo : Assasprepakine

22 Octobre 2015

La prépa, ça vous tente ?

Quelles sont les raisons pour lesquelles les étudiants veulent intégrer une classe préparatoire ? Eh bien, la première raison est que la prépa a longtemps été le SEUL et UNIQUE chemin à prendre pour entrer dans une grande école prestigieuse post-bac. De nos jours, les grandes écoles ont évolué et acceptent d'autres profils de candidats que ceux provenant d'une CPGE, classe préparatoire aux grandes écoles. Les prépas permettent également d'acquérir de bonnes méthodes de travail, le rythme étant très soutenu. Nous verrons ici comment intégrer une prépa et à quoi l'on doit s'attendre.

Comment intégrer une prépa ?

HEC, Audencia, Ieseg, Essec... il existe une multitude de grands noms qui font rêver les étudiants aujourd'hui. Ces prestigieuses écoles acceptent les candidats uniquement sur dossiers et concours et privilégient ceux qui sont passés par une CPGE, classe préparatoire aux grandes écoles, une prépa pour les intimes. Le hic, n'intègre pas une prépa qui veut. En effet, l'admission se fait sur dossier et entretien, en passant par la procédure APB pour les écoles publiques dès le mois de janvier.

L'évaluation du dossier d'admission par un comité, composé d'enseignants de la classe préparatoire et du chef d'établissement, repose sur votre performance scolaire au lycée, en première, en terminale et durant les épreuves anticipées du Bac. Vos notes et les appréciations des professeurs sur l'ensemble de votre scolarité sont passées en revue et dans toutes les matières, pas seulement celle que vous souhaitez étudier en profondeur en prépa. Vous devez travailler tout au long de vos années au lycée et non uniquement juste avant le Bac ! Cela vaut pour vous, mais également toute votre classe ; le niveau de la classe est pris en compte lors de l'étude de votre dossier.

Le déroulement de l'année et les exercices en prépa

Ce n'est pas un secret, le rythme est très soutenu durant ces 2 ou 3 ans. Vous alternerez cours, devoirs maisons et devoirs surveillés à une vitesse folle. Il est essentiel d'adopter une bonne organisation dès le départ. L'objectif étant de vous préparer à des grands concours, votre résistance à une charge importante de travail et au stress sera rudement mise à l'épreuve, au même titre que votre esprit de compétition. Vos camarades de classe seront des alliés dans cette bataille à certains moments et des concurrents à d'autres.

Comptez un à deux khôlles (ou colles) par semaine ; ce sont des interrogations orales destinées à vous entraîner pour les concours d'admission aux grandes écoles. La fréquence de cet exercice varie selon les établissements, un khôlloscope, entendez par cela un planning, qui vous indique à quel moment ont lieu ces khôlles. Ces interrogations se déroulent sous le contrôle d'un khôlleur dont la tâche est d'évaluer votre compréhension d'une partie du cours et peuvent durer jusqu'à 1 heure. Elles comprennent de manière générale des questions théoriques et des exercices pratiques. Les élèves sont évalués par groupe, en binôme ou trinôme.

Les devoirs maisons (DMs) sont un autre moyen de vous évaluer, certains seront facultatifs, d'autres obligatoires. Notez que dans la plupart des cas, ils reprennent les sujets des concours des années précédentes, ne négligez pas leur importance.

Vous aurez également des devoirs en temps limité surveillé (DS) dans chaque discipline étudiée. La plupart des établissements les organise le samedi matin. Ils vous préparent aux concours. Un planning vous indiquera leurs dates.

Plusieurs concours blancs et des préparations aux entretiens en vue du concours sont organisés dans l'année.

Si vous êtes en prépa scientifique, vous passerez l'épreuve du TIPE, travail d'initiative personnelle encadré destiné à vous entraîner à avoir une démarche scientifique. Les sujets sont à sélectionner en fonction d'un thème donné. Vous travaillez sur ce dossier durant toute l'année. L'examen d'évaluation du TIPE en lui-même est composé de plusieurs parties : la partie D (dossier) consiste en une analyse, une synthèse et la critique d'un dossier scientifique (ADS) qui vous est remis en début d'épreuve. Vous avez 2h15 pour le décortiquer. Vous présenterez le dossier étudié durant 10 minutes puis discuterez avec le jury pendant 10 minutes.

La partie C (candidat) quant à elle, consiste en la présentation de votre TIPE. Vous aurez au préalable rédigé une fiche synoptique présentant votre travail et vos conclusions. Vous avez également 20 minutes.

Le langage propre à la prépa

Les classes préparatoires disposent de leurs propres termes ; vous l'avez déjà compris avec les khôlles. Ainsi « hypokhâgne » désigne la 1ère année de prépa littéraire à laquelle assistent les « khâgneux ». Les « épices » sont les prépas économiques et commerciales auxquelles assistent des « épiciers ». Les « taupins » ou « taupes » sont les élèves de prépas scientifiques.

Un « bizuth » est un élève de 1ère année, un « 3/2 » (trois demis) est un élève de 2e année en scientifique. Un « carré » est un élève en 2e année en prépa économiques et commerciales, il devient un « 5/2 » s'il redouble son année et un « bicarré » s'il rate son année pour la 3e fois...



Retenez que l'intégration en classe prépa se fait à l'avance, dès l'entrée au lycée, et que cela demande un sens de l'organisation pointu, un parcours scolaire irréprochable et un mental en béton !