L'art en philosophie

Credit Photo : Unsplash Alice Achterhof

21 Septembre 2016

L'art en philosophie

L'art est déjà un vaste sujet à lui tout seul et si l'on veut analyser la notion d'art d'un point de vue philosophique, nous allons rapidement nous rendre compte qu'il peut y avoir autant de définitions que de courants.
Mais pourquoi est-il si difficile de donner une seule définition au terme « art » ?

Le dictionnaire étymologique et historique du français (Larousse) indique :

« 1080 Roland ; du latin ars, artis. Fém. ; masc. et fém. jusqu'au XVIe s. Dans l'usage courant, il a gardé le sens de métier, technique, jusqu'au XVIIe s. // artiste 1395, Chr. de Pisan, « lettré » ; 1753, sens mod. ; lat. mediév. artista, « maître » ès arts », puis « lettré » ; resté l'équivalent de artisan jusqu'à la fin du XVIIe s. ; adj. 1832, Balzac. // artistement 1538, en artisan ; 1830, Duvicquet, sens mod. // artistique 1808, Boiste. // artisterie 1843 »

Cette définition étymologique peut presque servir de résumé à l'évolution de la notion d'art et à la multiplicité de définitions.

Une notion large pour l'art
L'art et la philosophie
Trois citations sur l'art d'un point de vue de la philosophie

Une notion large pour l'art

L'art ne peut donc pas être réduit à une peau de chagrin, ce serait lui enlever une partie importante du sens même de l'art et de tout ce qui tourne autour. La notion d'art, bien qu'elle puisse paraître compliquée, doit rester vaste, large et doit pouvoir recouvrir un ensemble de domaines et d'aspects techniques qui vont des beaux-arts aux artisans, de la technique à l'abstraction.

Les dictionnaires de français, définissent l'art comme procédé, connaissance et règles, mais aussi comme activité ou encore habilité, ensemble d'oeuvres ou un sens d'esthétique poussé.

Voilà les mots-clés qui serviront à la philosophie pour défendre la notion d'art.

Alors, si jusqu'au XVIIIe siècle, le mot « art » pouvait désigner toute activité humaine produisant des objets, par opposition à tout ce qui relève de la nature puisque, bien évidemment, la nature correspond à tout ce qui se crée sans besoin de l'intervention humaine.

D'un autre côté, l'art nécessite toujours des règles. Des règles pour créer l'oeuvre désirée : le musicien, le peintre et le charpentier, ils ont tous besoin de règles. Tout art comprend un ensemble de techniques, de règles. Mais ce besoin de règles dans un art est aujourd'hui plus effacé. En quelque sorte, il y a eu une évolution de la notion d'artisan qui a laissé place à celle d'artiste.

L'art et la philosophie

L'art a toujours suscité de nombreux écrits et de nombreux discours. Mais débattre autour de l'art en termes de philosophie signifie notamment prendre en compte : la beauté, la vérité et le bien.

En effet, ces trois notions sont trois des grandes finalités que la philosophie observe dans l'art. Ainsi donc, un artiste recherche souvent la beauté (la satisfaction de l'esthétique) et c'est la quête de la vérité qui l'amènera vers cet idéal du sens.

Trois citations sur l'art d'un point de vue de la philosophie

« L'art, c'est l'homme ajouté à la nature », Francis Bacon
« Tout art est une disposition accompagnée de raison, tournée vers la création », Aristote
« L'art est contemplation des choses, indépendante du principe de raison », Arthur Schopenhauer

Sources : Assistance scolaire, Larousse, Dicophilo