Plus d'infos sur l'auteur

/
Niveau
Grand public
Etude suivie
arts
Ecole, université
Profac

Plus d'infos sur le doc

Date de publication
03/12/2010
Langue
français
Format
Word
Type
Commentaire d'oeuvre
Nombre de pages
5 pages
Niveau
grand public
Téléchargé
1 fois
Validé par
le comité Docs-en-stock.com
0 réaction
0
réagissez !

L’Odyssée d’Homère, peintures du xxvi siècles

  1. L'antiquité grecque
  2. La redécouverte du poème à la Renaissance
  3. Le Classicisme
  4. Le XIXe siècle
Résumé du commentaire d'oeuvre

L’Odyssée s’affiche comme une œuvre littéraire majeure, et inspira par son statut de nombreux artistes à travers les siècles ; des poteries antiques aux films contemporains en passant par la Renaissance Italienne et l’adaptation chorégraphique, cependant, si la peinture et la sculpture ont été majoritairement les porte égide du poème, la littérature, la danse, la musique et plus récemment le Cinéma n’en restent pas moins en retrait. Outre la mythologie, elle est la seule œuvre antique qui a su assurer une pérennité absolue bien au-delà des océans et des monts durant plus de vingt-et-un siècles, laissant aux artistes de toutes périodes, genres et nature une libre interprétation et surtout, représentation du poème Homérique.

Il serait par ailleurs folie d’aborder chaque médium artistique au regard de leur nombre, aussi nous attarderons-nous plus précisément sur la Peinture comme concrétisation physique du poème… De la voix à la plume, et de la plume au pinceau.

Les périodes majeures propres aux représentations de l’Odyssée se fixent sur les quatre grandes périodes suivantes, l’antiquité grecque -naturellement contemporaine d’Homère- la redécouverte du poème à la Renaissance et son prolongement dans le Classicisme, et enfin, le XIXe siècle, particulièrement prolixe en matière de références mythologiques.

[...] Le long perfectionnement de cette technique donna lieu à la naissance de grands maîtres, pionniers antiques de la représentation figurative, notamment lorsqu’il s’agit de sujets humains en perpétuelle amélioration. Cette forme d’Art propre au Proche-Orient et la Grèce Antique fut donc, entre -750 et le IIe siècle une méthode d’expression populaire et répandue et de fait, la plus à même d’imager les faits quotidiens, l’histoire, mythes, et poèmes, dont ils sont la première illustration. Suivant cette médiation créatrice, de nombreux artistes se sont adonnés à la représentation in extenso où par extrait de l’Odyssée, alors texte majeur de la littérature grecque Antique à l’instar de la Théogonie d’Hésiode. [...]


[...] De cette frénésie artistique découleront maintes et maintes œuvres, majoritairement en Italie et Allemagne jusqu'à s’essouffler, peu à peu, laissant l’honneur à la mythologie pure et le travail architectural auquel s’adonnent de plus en plus les artistes Renaissants. C’est le siècle suivant que les Muses ordonnèrent le coup de fouet aux artistes, qui poussés par le courant Classique recommencèrent à produire sur les grands thèmes Homériques. Le Classicisme, né en Europe par l’impulsion de la France de Richelieu et la situation politique de régence, prône l’idéal esthétique sur les modèles gréco-latins antiques marqués par la symétrie, l’équilibre et la vraisemblance, alors considérés comme précepte de beauté absolue. [...]


[...] A travers plusieurs niveaux d’interprétations croisées tout à fait propices à l’illustration, toutes ces représentations constituent une constellation aux étoiles les plus divergentes les unes que les autre,s faisant de l’œuvre Homérique l’une des plus riches d’iconographies. Le poème est une œuvre, qui, en assurant sa pérennité sur vingt-six siècles, n’a jamais tari les pinceaux des artistes et la pluralité de leur muses. Par ailleurs, sans nécessairement connaître Homère, certaines scènes du poème sont aujourd’hui mondialement connues par leur impact symbolique et, à l’instar des œuvres mythologiques, libre aux nouvelles interprétations psychanalystes. [...]


[...] On y distingue plus où moins clairement les âmes et fantômes des princesses déchues chantées par Homère, représentant Tirésias face à Ulysse en proie à la peur verte A droite en revanche se trouve une mosaïque de l’épisode des Sirènes, largement représenté à travers l’art pictural de toutes époques. Conformément au récit, les sirènes antiques sont donc ailées et Ulysse, attaché au mat à l’écoute de leurs charmes. Elle est estimée comme l’une des premières mosaïques illustratrices du poème, datant du IIe siècle. S’en suit alors une longue éclipse artistique de plus de huit siècles, marqués par l’influence omniprésente des arts religieux. [...]


[...] Il serait par ailleurs folie d’aborder chaque médium artistique au regard de leur nombre, aussi nous attarderons nous plus précisément sur la Peinture comme concrétisation physique du poème De la voix à la plume, et de la plume au pinceau. Les périodes majeures propres aux représentations de l’Odyssée se fixent sur les quatre grandes périodes suivantes, l’antiquité grecque -naturellement contemporaine d’Homère- la redécouverte du poème à la Renaissance et son prolongement dans le Classicisme, et enfin, le XIXe siècle, particulièrement prolixe en matière de références mythologiques. [...]

Plus vendu(s) en arts

Commentaire la rencontre entre Katabolonga et Tsongor

 Arts & média   |  Arts   |  Fiche   |  04/03/2013   |  fr   |   .doc   |   2 pages

«I. Une situation de crise et d'affrontement. A. Un événement inhabituel : un étranger qui incarne un danger. B. Imminence du danger, la crise. II. Inversion des rôles. A. La prise de pouvoir de Katabolonga. B. Tsongor perd son statue de roi.»

«Laurent Gaudé est un auteur contemporain qui c'est fait connaître au théâtre, avec des pièces comme « Combat de possédée » ou encore « Onysos le furieux ». Il se tourne ensuite vers le roman avec La Mort du Roi Tsongor publié en 2002 et qui obtient le Goncourt des lycéens en 2004. Il reçoit le...»

Jacques Monory Serie Meurtre, n 10/2, h/t et miroir avec impact de balles, 160x400 cm, 1968,...

 Arts & média   |  Arts   |  Fiche   |  25/10/2011   |  fr   |   .doc   |   5 pages

«I - Le processus créatif. a) Technique Mixte. b) Trois phases de création. II - Couleur et vitre pour un monde de rêve et d'imaginaire. a) Des couleurs tournant le dos au monde réel. b) La vitre-écran. III - La technique au service d'une narration. a) La construction de la narration. b) Bleu et...»

«Jacques Monory est un peintre francais né en 1924 à Paris. Aujourd'hui, il vit et travaille à Cachan, dans le Val de Marne. Il a d'abord fait une formation de peintre-décorateur à l'Ecole des Arts appliqués de Paris, puis il travaille pendant dix ans chez un éditeur d'art. Dans les années 50, il...»

Derniers documents en arts

Fiche de lecture sur la Sociologie des Arts de Bruno Péquignot

 Arts & média   |  Arts   |  Fiche de lecture   |  02/06/2015   |  fr   |   .doc   |   11 pages

«I. Les politiques et les institutions culturelles. II. Professions artistiques et marché de l'art. III. Réception et légitimation des arts, des artistes et des oeuvres. IV. La place des oeuvres dans la vie sociale.»

«Bruno 11 commence par poser le fait que l'art soit une pratique sociale, mais il se demande si elle est entièrement comme les autres. Il revient à la philosophie des origines, qui possédait des critères esthétiques pour distinguer...»

L'enfant au toton - Jean-Siméon Chardin

 Arts & média   |  Arts   |  Commentaire d'oeuvre   |  21/05/2015   |  fr   |   .doc   |   6 pages

«I. La mise à l'honneur d'un quotidien intimiste. A. La scène de genre singulière de Chardin. B. Un espace intimiste. II. Le portrait original d'un enfant. A. L'enfant comme sujet central. B. Un enfant identifiable et identifié. III. L'Enfant au toton, prétexte à l'étude de la nouvelle conception de...»

«Je vais vous présenter une oeuvre de Jean-Siméon Chardin, L'enfant au toton, dit aussi Le portrait du fils de Monsieur Godefroy joaillier appliqué à voir tourner un toton, qui est une huile sur toile de 67 x 76 cm, exposée au Salon de 1738, et actuellement exposée au Musée du Louvre....»

Catégories

Consultez plus de 91303 études en illimité sans engagement de durée. Nos formules d'abonnement